Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 30 Septembre 2016

Actualités


 

GENERAL EMBALLAGE ACCUEILLE DPI DANS SON CAPITAL

 

Development Partners International (DPI) entre dans le capital social de General Emballage SPA  à travers African development partener  (ADP II fund) .

Aux termes d’un accord, finalisé jeudi 25 août 2016,  un consortium comprenant ADP II et Deutsche dation Investitions- und Entwicklungsgesellschaft mbH a acquis une participation de 49% dans le capital de  Général Emballage.

Cette entrée  survient sur  la sortie contractuelle du capital  de Général Emballage du  fond d’investissement  Afric Invest qui détenait depuis  2009  40% des parts sociales de Général Emballage SPA.

DPI est  un des principaux fonds  privés de participation en Afrique    avec un portefeuille de  1,1  milliard  USD.

 

M. Ramdane Batouche, Président et fondateur du Général Emballage a souligné  lors de la cérémonie de signature que Général Emballage   est  le «  principal acteur  de l’industrie du carton ondulé en Algérie  depuis une dizaine d’années   et est en  pole position pour capter  la croissance  tendancielle de la demande en  carton ondulé ». 

« Nous sommes, a-t-il encore poursuivi,  ravis  d’accueillir  DPI en tant que nouvel actionnaire, ce partenariat nous permet d’envisager avec davantage de sérénité  la poursuite de  notre croissance en Algérie et la conquête de nouveaux marchés à l’international.  Nous apprécions en particulier l’expérience avérée  de DPI avec les entreprises familiales et sa grande connaissance des  marchés algériens et africains. »

 

M. Ramdane Batouche n’a pas manqué enfin de saluer la qualité du partenariat noué avec Afric Invest, actionnaire sortant qui  a été partie prenante de toutes les grandes avancées accomplies durant ces dernières années.

 

jeudi, 29 septembre 2016 13:18
En savoir plus... 0

Sondage

Quelles sont les mesures d’austérité prévues en 2017, qui vous paraissent les plus opportunes pour faire face aux déficits algériens

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

ENR : L’Algérie a fait le mauvais choix en misant sur le photovoltaïque-Tewfik Hasni

Vidéos

CPP du 22.09.2016 : Austérité, on y arrive à pas certains, Benghabrit, réformes ou posture ?

A ne pas manquer

Prev Next

OPEP: L'action diplomatique algérienne aurait contribué à l’accord d’Alger

Selon des observateurs, les Algériens ont fait valoir leurs bonnes relations avec l'Iran, l'Arabie Saoudite et ses satellites du Conseil de  coopération du Golfe (CCG). Téhéran, ajoutent-ils, "sait reconnaître ses amis du temps de l'embargo international, et ne pouvait décevoir le président Bouteflika".

Le FCE conditionne son soutien au gouvernement Sellal par l’engagement de "réformes structurelles"

Le président du Forum des chefs d’entreprises Ali Haddad, a appelé le gouvernement Sellal à plus d’« audace » dans la conduite des réformes.

Pétrole - La réunion de l’OPEP à Alger redonne des couleurs à un marché durablement incertain

Lors de sa réunion, hier, à Alger, l’OPEP a aplani le terrain pour un prochain accord sur un gel de la production, ce qui est suffisant pour redonner des cours à un marché amorphe. Elle n’a, toutefois, pas fixé de baisse précise de la production : celle-ci, estimée à 33.2 millions de barils/jour, devrait être ramenée entre 32.5 et 33 millions....