Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 24 Juillet 2017

L’armée libyenne demande à la Russie de lui livrer des armes

Bien que la Libye soit frappée d’un embargo sur les armes, un représentant de l’armée libyenne a décidé de demander à la Russie de réviser l’interdiction et de reprendre les livraisons de matériel militaire.

Le commandant en chef de l’armée libyenne, le général Khalifa Haftar, s’est adressé par lettres aux autorités russes, demandant à Moscou de livrer du matériel militaire et des armes à son pays, relate le quotidien Izvestia citant une source diplomatique proche du dossier.

Selon cette source, les lettres du général libyen ont été transférées à la partie russe par l’envoyé spécial de Khalifa Haftar et ambassadeur de Libye en Arabie saoudite Abdel Basset al-Badri, accueilli à Moscou mardi soir par le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.

« Cette rencontre a eu lieu. Abdel Basset al-Badri a effectué une visite d’un jour à Moscou. Au cours des négociations avec M. Bogdanov, il a invoqué la levée de l’embargo et la livraison d’armes en Libye. Les Libyens ont demandé de leur fournir non seulement des armes à feu mais aussi du matériel militaire, notamment des avions », a déclaré la source.

Après la chute du régime de Mouammar Kadhafi et en raison du chaos qui a suivi, l'Onu a imposé en 2011 un embargo sur les importations d'armes en Libye.

En juin 2016, Khalifa Haftar a visité Moscou pour assister aux négociations avec le secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie Nikolaï Patrouchev et le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou. Khalifa Haftar est le chef de l’armée loyale au parlement libyen élu en 2014. Les députés de ce parlement s’opposent au gouvernement d'entente nationale crée sous l’égide de l’Onu.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie - Les sites touristiques à Gabès demeurent sous exploités

Les opérateurs économiques dans la région espèrent voir le secteur du tourisme à Gabès enregistrer une nette relance et souhaitent que le ministère de tutelle accorde un intérêt particulier au lancement du projet de pôle touristique et environnemental intégré.

Réunion du Comité ministériel de suivi Opep-Non Opep: Des ajustements en vue pour mieux stabiliser les marchés

Les perspectives de l'accord Opep-non Opep sur la réduction de la production de pétrole seront examinées lundi à Saint-Pétersbourg (Russie) par les représentants des pays signataires, dans l'optique à d'éventuels réajustements dans un marché pétrolier mondial encore sous pression.

Algérie- L’Etat subventionne l’eau uniquement à Alger et Tipaza

Alors qu’elle souffre d’un déficit de 45 milliards de dinars dû essentiellement à des créances impayées, l’Etat prive l’Algérienne des Eaux (ADE) des subventions qui lui sont théoriquement imparties.