Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 25 Septembre 2017

L’armée libyenne demande à la Russie de lui livrer des armes

Bien que la Libye soit frappée d’un embargo sur les armes, un représentant de l’armée libyenne a décidé de demander à la Russie de réviser l’interdiction et de reprendre les livraisons de matériel militaire.

Le commandant en chef de l’armée libyenne, le général Khalifa Haftar, s’est adressé par lettres aux autorités russes, demandant à Moscou de livrer du matériel militaire et des armes à son pays, relate le quotidien Izvestia citant une source diplomatique proche du dossier.

Selon cette source, les lettres du général libyen ont été transférées à la partie russe par l’envoyé spécial de Khalifa Haftar et ambassadeur de Libye en Arabie saoudite Abdel Basset al-Badri, accueilli à Moscou mardi soir par le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.

« Cette rencontre a eu lieu. Abdel Basset al-Badri a effectué une visite d’un jour à Moscou. Au cours des négociations avec M. Bogdanov, il a invoqué la levée de l’embargo et la livraison d’armes en Libye. Les Libyens ont demandé de leur fournir non seulement des armes à feu mais aussi du matériel militaire, notamment des avions », a déclaré la source.

Après la chute du régime de Mouammar Kadhafi et en raison du chaos qui a suivi, l'Onu a imposé en 2011 un embargo sur les importations d'armes en Libye.

En juin 2016, Khalifa Haftar a visité Moscou pour assister aux négociations avec le secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie Nikolaï Patrouchev et le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou. Khalifa Haftar est le chef de l’armée loyale au parlement libyen élu en 2014. Les députés de ce parlement s’opposent au gouvernement d'entente nationale crée sous l’égide de l’Onu.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Bentalha, thérapie de groupe au CPP pour dire l’innommable

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "Le gouvernement Ouyahia n’a aucune intention de faire des réformes" - Abdesselam Ali-Rachedi

 L’ancien député Abdesselam Ali-Rachedi estime que l’impasse était prévisible depuis 2012.  Selon lui, le pouvoir cherche « plus à camoufler le déficit qu’à le juguler ».

Algérie- Au moins 600 000 postes d’emploi inoccupés dans l'agriculture (ministre)

Quelque 600 000 postes d’emploi se rapportant à l’agriculture sont encore inoccupés sur le territoire national faute de postulants, a affirmé dimanche à Sidi Lakhdar (Aïn Defla), le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, appelant les jeunes à opter pour ce créneau d’activité porteur.

Tunisie : Le projet de loi de finances 2018 annonce des jours encore plus durs aux tunisiens

 L'augmentation des taux d'imposition et notamment des différents taux de la TVA, du droit de consommation et la création d’une Contribution Sociale Généralisée, semblent être les grandes orientations prévues dans le projet de loi de Finances 2018, commentées par l'expert comptable, Walid Ben Salah.