Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 27 Mars 2017

L’armée libyenne demande à la Russie de lui livrer des armes

Bien que la Libye soit frappée d’un embargo sur les armes, un représentant de l’armée libyenne a décidé de demander à la Russie de réviser l’interdiction et de reprendre les livraisons de matériel militaire.

Le commandant en chef de l’armée libyenne, le général Khalifa Haftar, s’est adressé par lettres aux autorités russes, demandant à Moscou de livrer du matériel militaire et des armes à son pays, relate le quotidien Izvestia citant une source diplomatique proche du dossier.

Selon cette source, les lettres du général libyen ont été transférées à la partie russe par l’envoyé spécial de Khalifa Haftar et ambassadeur de Libye en Arabie saoudite Abdel Basset al-Badri, accueilli à Moscou mardi soir par le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.

« Cette rencontre a eu lieu. Abdel Basset al-Badri a effectué une visite d’un jour à Moscou. Au cours des négociations avec M. Bogdanov, il a invoqué la levée de l’embargo et la livraison d’armes en Libye. Les Libyens ont demandé de leur fournir non seulement des armes à feu mais aussi du matériel militaire, notamment des avions », a déclaré la source.

Après la chute du régime de Mouammar Kadhafi et en raison du chaos qui a suivi, l'Onu a imposé en 2011 un embargo sur les importations d'armes en Libye.

En juin 2016, Khalifa Haftar a visité Moscou pour assister aux négociations avec le secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie Nikolaï Patrouchev et le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou. Khalifa Haftar est le chef de l’armée loyale au parlement libyen élu en 2014. Les députés de ce parlement s’opposent au gouvernement d'entente nationale crée sous l’égide de l’Onu.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie occupe une flatteuse 38e place dans un classement onusien jugé sérieux sur le bonheur dans le monde. Comment expliquez-vous un tel rang :

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Rocambolesque revirement sur le dossier des importations après plusieurs jours d’embargo

  La Banque d’Algérie a autorisé la domiciliation des opérations d’importations de produits destinés à la revente en l’état. Ce revirement intervient moins d’une semaine après la suspension décidée par le ministre du commerce Abdelmadjid Tebboune.

OPEP et NON OPEP trancheront en avril sur la reconduction de l’accord sur la réduction de la production

  Les membres du comité ministériel de suivi des accords OPEP et non OPEP, réunis au Koweït se prononceront en avril prochain sur la reconduction ou non de l’accord sur la réduction de leur production.

Maroc: Pour pouvoir former le gouvernement El Othmani a cédé et fait le contraire de Benkirane

                                           Saad Eddine El Othmani a rapidement dénoué le blocage dans lequel s’empêtrait son prédécesseur Abdelilah Benkirane. Il a choisi de céder : l’USFP fera partie du gouvernement, l’Istiqlal reste dehors.