Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 25 Septembre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • dimanche 27 mars 2016 12:02

Libye- La majorité des jihadistes sont tunisiens et combattent avec Daech (Senoussi Baskiri)

Daech ne cesse de se renfocer en Libye dans un climat de désordre généralisé.

Pour rappel, une étude de The Soufan Group rendue publique en décembre 2015 donnait les Tunisiens, avec 6.000 jihadistes recensés, comme la principale nationalité parmi les combattants étrangers en Irak et en Syrie.

 

Selon le directeur du Centre libyen pour les études et le développement, Senoussi Baskiri, cité par des médias tunisiens, la majorité des combattants jihadistes en Libye sont de nationalité tunisienne et combattent aux côtés de l’Etat islamique (Daech).

Senoussi Baskiri a fait cette déclaration en marge d’une conférence portant sur le terrorisme en Afrique, organisée hier à Tunis.

L’Etat islamique est la première organisation jihadiste opérant en Libye en termes de nombre de recrues et de moyens militaires et logistiques, a encore indiqué le directeur du Centre libyen pour les études et le développement. Il n’a toutefois pas donné d'indications précises sur le nombre présumé de ses membres dans ce pays.

6.000 jihadistes tunisiens sont partis en Irak et en Syrie

Pour rappel, une étude de The Soufan Group rendue publique en décembre 2015 donnait les Tunisiens, avec 6.000 jihadistes recensés, comme la principale nationalité parmi les combattants étrangers en Irak et en Syrie.

Les Tunisiens étaient suivis dans ce classement par les Saoudiens (2.500), les Russes (2.400), les Turcs (2.100), les Jordaniens (2.000). Les Libyens (600) et les Algériens (170) venaient loin derrière..

Ce classement établissait que 8.240 combattants étrangers en Syrie et en Irak venaient du Moyen-Orient, 8.000 du Maghreb, 5.000 d’Europe occidentale et 4.7000 des anciennes républiques soviétiques.

The Soufan Group est une organisation qui a été fondée par un ancien agent du FBI, le libano-américain Ali Soufan.

 

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



3 Commentaires

  • Tant que notre peuple est solidaire contre ce phénomène et fait front dure, ils vont certainement se casser les dents ces primitifs contre le mure de la solidarité Nationale, avec l'aide d'Allah et le bon voisinage de nos frères Algériens on va les enterrer dans le désert ces barbares... Reste, la tete du cobra (BHL), qu'il faut couper à tout prix, parce que c'est lui qui sème la zizanie partout ou il va, ces jours-ci il met le cap vers l'Algérie, j'espère que ça serait sa dernière mission qui échoue sur la terre des martyrs avant qu'il rejoigne son gourou diabolique ...

    Rapporter Ben Nasser mardi 29 mars 2016 13:54
  • bizarre, il n'y a pas de marocains dans ces soit-disants "djihadistes" !!???! alors qu'ils sement la terreur en Europe !!!! vous nous prenez vraiment pour des trompettes !!!

    Rapporter lyes2993 lundi 28 mars 2016 13:16
  • ALORS LE MAROKI...heheheh tu mentionnes les libyens et les algeriens et tu oublies les Agents terroristes du MAROK...on sent bien l'odeur du haschich maroki dans cette merde vous sentez la puante odeur du sperme negre ..on vous a bien nike avec le chien roitelet Mohamed sex dans les bordels du maroK...Sales negres enemis de l'algerie vous defendez vainement le MAroc les juifs et les colonialistes francais....je vous pisse dessus specialement Abed Charef le merdeux et Ihsan Elkadi...sale corrompus vendus aux Services marocains....vous touchez l'argent de la drogue et de la pedophilie..sales merdeux...

    Rapporter Nikelemaroki BouzebTlemcani dimanche 27 mars 2016 14:48
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Bentalha, thérapie de groupe au CPP pour dire l’innommable

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "Le gouvernement Ouyahia n’a aucune intention de faire des réformes" - Abdesselam Ali-Rachedi

 L’ancien député Abdesselam Ali-Rachedi estime que l’impasse était prévisible depuis 2012.  Selon lui, le pouvoir cherche « plus à camoufler le déficit qu’à le juguler ».

Algérie- Au moins 600 000 postes d’emploi inoccupés dans l'agriculture (ministre)

Quelque 600 000 postes d’emploi se rapportant à l’agriculture sont encore inoccupés sur le territoire national faute de postulants, a affirmé dimanche à Sidi Lakhdar (Aïn Defla), le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, appelant les jeunes à opter pour ce créneau d’activité porteur.

Tunisie : Le projet de loi de finances 2018 annonce des jours encore plus durs aux tunisiens

 L'augmentation des taux d'imposition et notamment des différents taux de la TVA, du droit de consommation et la création d’une Contribution Sociale Généralisée, semblent être les grandes orientations prévues dans le projet de loi de Finances 2018, commentées par l'expert comptable, Walid Ben Salah.