Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 24 Juillet 2017

  •   Reuters
  • vendredi 17 février 2017 08:46

Colonisation - Macron revendique un "discours de vérité" sur l'Algérie (vidéo)




Emmanuel Macron a revendiqué jeudi un "discours de vérité" sur l'Algérie après des déclarations sur la colonisation, un "crime contre l'humanité" selon lui, qui ont suscité un tollé à droite.

 

"Cette détestation de notre histoire, cette repentance permanente est indigne d'un candidat à la présidence de la République", avait répliqué mercredi le candidat de la droite, François Fillon, lors d'un meeting à Compiègne.
Les détracteurs de l'ancien ministre de l'Economie ont omis de citer la deuxième partie de son propos tenu lors d'une interview à une chaîne de télévision algérienne, dans lequel il estimait qu'il ne fallait pas "tout balayer" du passé.
Dans un enregistrement vidéo destiné aux réseaux sociaux, l'ancien ministre de l'Economie, deuxième dans les intentions de vote derrière la présidente du Front national, Marine Le Pen, a rappelé jeudi que "l'équivalent d'une vie d'homme" s'était écoulé depuis la fin de la guerre d'indépendance algérienne.
"Sommes-nous aujourd'hui condamnés à vivre à jamais dans l'ombre de ce traumatisme pour nos deux pays ? Il est temps de clôturer ce deuil. Il faut pour cela avoir le courage de dire les choses et de ne céder à aucune simplification", a-t-il dit.
Il estime dans cet enregistrement que la colonisation a "entraîné la négation du peuple algérien" et "produit une guerre qui n'était pas digne de la France, parce que des actes inhumains, de la barbarie, de la torture ont été commis".
Il assure cependant les anciens combattants que ses propos à la télévision algérienne ne les visaient pas mais entendaient reconnaître une "responsabilité de l'Etat français".
Emmanuel Macron ajoute que la colonisation a également "introduit une modernité par effraction" en Algérie, à laquelle "des dizaines de milliers d'instituteurs, de médecins, de fermiers ont beaucoup donné".
A la veille d'un déplacement dans le sud-est de la France, il adresse un message aux nombreux descendants de rapatriés d'Algérie, les "pied-noirs", et "harkis", qui combattirent du côté de l'armée française, vivant dans cette région.
"Les pieds-noirs ont été les victimes de la politique algérienne de la France avant comme après la guerre", dit-il.
Quant aux harkis, ils ont été "les victimes de la trahison de l'Etat français", qui les a abandonnés comme il a abandonné, plus récemment, ses interprètes afghans.
L'ancien ministre de François Hollande souhaite que la France et l'Algérie cessent de se renvoyer leur passé à la figure et construisent une "relation nouvelle, qui n'enlève rien à la mémoire de chacun, qui reconnaît (...) les douleurs de tous mais qui (...) les dépasse pour regarder vers l'avant".
"Il est temps de laisser le passé passer. Sans repentance (...) mais sans refoulé", a insisté Emmanuel Macron.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

8 Commentaires

  • @Jacob, vos arguments ne tiennent pas la route et dénotent une méconnaissance de l'histoire....

    Ainsi la France a mis fin à la piraterie Algéroise mais pratiquait la course (les archives de la marine Française comptent 23.201 corsaires entre 1692 et 1763) et la France n'a abandonné la guerre de course qu'avec le traité de Paris en 1856. Evidement, il y'a une grande différence entre les coursiers et les pirates, les 1ers ayant une lettre de leurs roi et cela change tout....

    La France a aussi mis fin à l'esclavage en Algérie mais l'a gardé chez elle car après l'abolition par la révolution Française, même pas 10 ans après le grand humaniste qu'etait Napoléon (le Hitler Français) l'a rétabli et il ne fut définitivement aboli qu'en 1848...

    Un grand spécialiste de la guerre Keegan a dit un jour " Derrière chaque guerre, il y'a le vol". Sauf celle de la France en 1830 bien sûr...

    Rapporter Truc samedi 18 février 2017 16:38
  • Discours populiste pré électoraliste, sujets préférés des candidats, pour tenter de capter un certain électorat, en même temps on sait que le politique globale de la france vis à vis de l'Algerie n'est pas le fait d'un président même si il pourrait apporter des changements mineurs tolérées par la haute administration française.
    Une fois élu, grace notamment aux sympathiques dons des pays limitrophes, Macron se rendra à l'evidence de la relation complexe de nos deux pays, savamment entrenus par les janissaires de la plume des deux côtés de la méditerranée. Le discours de repentance mainte fois ressassé n'est en faite qu'un faux débat qui aurait dû etre assaini depuis fort longtemps pour peu que qu'une bonne foi existe au sein de la classe politique française toutes tendances confondues.

    Rapporter bernou123 samedi 18 février 2017 13:38
  • LES CHIFFRES, LES SENTIMENTS ET LE REPENTIR

    Comme argument pour masquer les crimes et génocides commis par les colons pas seulement en Afrique Du Nord mais aussi en Australie, la Zélande , les Amériques , l´Asie, comme argument certains essayent de démontrer que le cercle est rectangulaire, pas rond.

    Ces arguments peuvent se résumer en quelques slogans:
    -Les autochtones (Algériens ou autres) ne sont pas plus bons et sont aussi cruels et barbares sion plus que les colons civilisateurs.
    -Les Algériens et autres quittent leur pays pour venir s´installer chez leurs anciens colons.
    -Les terroristes du GIA ou de l´IS sont beaucoup plus cruels que les bourreaux de l´OAS.

    Donc, taisez-vous et ne pensez surtout pas à l´impensable qui est de réclamer un jugement historique sur le colonialisme.

    On veut nous faire mélanger les choux et les mandarines.

    La question qui nous préoccupe est simple:

    -Pourquoi cette Europe si cultivée, développée et j´en passe a-t-elle dédommagé les descendants des citoyens européesn de confession juive décimés par les nazis avec la collaboration par exemple du Régime De Vichy en France et d´autres, pourquoi ?

    Les descendants des victimes de la Shoa et de l´l´Holocauste juif ont réclamé eux leurs dus, la dette et ont récupéré jusqu´au dernier centime leurs biens volés pendant le Génocide.

    Et l´Europe a payé en plus en offrant le peuple palestinien comme compensation.

    Mais quand des voix légitimes en Algérie ou ailleurs murmurent qu´il est temps que la France et les autres puissances rendent les biens volés, alors on nous rappelle à l´ordre avec les arguments classiques .

    Pour le terrorsme en Irak ou Syrie ou ailleurs, son géniteur est justement le colonialisme qui dans ce cas précis dans l´euphorie de la défaite de l´Empire Ottoman a tracé des frontières artificielles et semé la haine entre des communauté qui ont vécu paisiblement côte à côte pendant des millénaires.
    Jusqu´à l´arrivée des criminels de guerre.

    En passant, rappelons que les plus vieilles églises chrétiennes ne se trouvent pas en Europe mais en Irak, en Syrie, Égypte, Liban, Jordaine, Palestine etc..

    Et que le Christianisme fut instrumentalisé pour attaquer la nation islamique.

    Des chiux er des mandarines.

    Entre temps, les victimes du colonialisme, celles qui ne furent pas massacrées, violées ou éloignées de force de leurs terres attendent une compensation juste.

    Quand jacob constate l´état déplorable des pays du Maghreb, Jacob a raison. Mais Jacob commet une erreur de taille.

    En effet, si ceux qui ont volé la révolution algérienne au nom des Martyrs se sont avérés être des individus sans foi ni loi au même titre que les colons, cela ne justifie pas que pendnat 130 années, la France ait pillé tout un peuple.

    C´est le vif du sujet.

    C´est comme si on disait aux Israëliens que vous ne méritez pas la compensation parce que le régime sioniste est pire que les nazis.

    Rapporter Belkbir samedi 18 février 2017 10:06
  • Si l'Europe et pas seulement la France est intervenue en Algérie c'est aussi à cause du piratage et des razzias menés par les algérois . les captures d'hommes et de femmes européens rendus contre rançons ou mis en esclavages et l'esclavage est aussi un crime contre l'humanité qui a cessé en Algérie avec la colonisation française mais a continué en Mauritanie par exemple. Pour la violence exercée contre les indépendantistes algériens elle n'est pas pire que celle exercée par par le GIA,MIA pendant les années de terreur depuis le nombre de maghrébins qui sont allés tuer des musulmans en Irak et en Syrie, maintenir cette barbarie au nom du Prophète montre que les français n'étaient pas pire.
    Posez vous la question ,pourquoi des algériens qui ont les yeux qui brillent quand ils parlent de leur pays cherchent à le quitter pour rejoindre le pays de leurs anciens bourreaux .
    Quand vous aurez réussit à répondre à cette question avec votre coeur j'en ai encore d'autres.

    Rapporter jacob vendredi 17 février 2017 23:50
  • LES MOTS ET LES ACTES

    Monsieur Emmanuel Macron a eu le courage de dire tout haut ce que la majorité du peuple français normalement devrait penser. Normalement.

    Or la colonisation de l´Algérie ne fut pas menée par des barbares, loin de là, entre autres siégeait un personnage comme Victor Hugo à l´Assemblée qui donna le feu vert à la conquête de l´Algérie. Entre autres.

    Car nombre d´éminets penseurs français, des auteurs , des philosophes, bref la majorité absolue des intellectuels des années 1830, en France, soutenaient la colonisation de l´Algérie et des autres pays du Maghreb.

    Revenons à Mr. Macron.

    Si vraiment Mr. Macron reconnait une responsabilité à l´État français, et s´il devenait président en France alors la question qui se pose logiquement est.

    -Dédommagements avec intérêts.

    Pour les excuses, on les accepte avec politesse.

    Mais pour les billions de dollars pillés en 130 années de colonisation entre autres blé, orge, matières åremières, minerais, pétrole, gaz etc..., il est facile de faire un calcul en ayant accès aux archives de la France.

    Les archives des douanes, les fiches d´entrée des marchandises pillées, les fiches et statistiques des ministères de l´économie et des impôts, les fiches des banques (fortunes des colons ) etc.. contiennent en France (les archives algériennes furent déplacées dans les années 1960) et donc
    une commission algéro-française devrait pouvoir relever la somme exacte des biens algériens pillés et volés pendant 130 années.

    Des chiffres concrets, pas des repentances.

    Si en plus la France de Mr. Macron se pechait sur la responsabilité des habitants du Sahara soumis aux essais nucléaires en Algérie et toujours malades aujourd´hui, ce srait une bonne chose humanitaire.

    Et si encore les fiches secrétes des archives de France étaient ouvertes on auarait une idée sur le nombre exact de citoyens algériens assassinés pour permettre aux colons de voler leurs terres fertiles, sans compter les viols, disparus, villages et régions rasés. Point.

    Ainsi, les mots sont une chose. Les actes toute autre chose.

    Mr. Macron, dans un élan humaniste risque de réveiller les vieux démons français , les démons durs qui n´ont jamais accépté de quitter l´Algérie.

    Ses déclarations ne seront que de nouvelles pierres dans la mare noire de cette sale histoire.

    La meilleure façon pour Mr. Macron présumé président de France est d´ouvrir les archives économiques et de rendre au
    pauple algérien ce qui lui fut volé au centime près pendant 130 années de pillage. Le reste n´est que ruine de l´âme.

    Rapporter Belkbir vendredi 17 février 2017 17:42
  • La colonisation est un mot/concept d’une conduite militaire exclusivement française, conceptualisé en tant que stratégie de conquête par le Corse Napoléon 1er. A ces débuts, c’est en tant que programme militaire que le concept s’est propager et c’est en terre algérienne qu’il a signé son acte de naissance au tout début de l’invasion française. La colonisation n’a jamais abdiquée son panthéon étant les Invalides, elle n’a fait que muter pour s’adapter à notre époque de post-vérité, elle poursuit son petit bonhomme de chemin avec son enfant qu’elle a conçue pour les circonstances, je veux parler de cette mafia internationale contemporaine qui a les mêmes origines qu’elle : la Corse

    Rapporter Slimane vendredi 17 février 2017 14:13
  • il a raison dans tous,les cas sur ce sujet
    Isabelle fille de pieds noirs, néé et grandie en Algerie jusqu'en 1970

    Rapporter BUONO isabelle vendredi 17 février 2017 13:26
  • Là, je pense qu'il a fait sa 1ere grande erreur. Il a très sous-estimé le courant raciste-islamophobe-arabophobe français. Cette sortie ne va pas lui apporter grand monde de la gauche mais par contre éloigner les Fillionistes (et les Vallsistes) qui sont venus dernièrement vers lui ou qui sont susceptibles de venir vers lui...

    Les seuls qui sont susceptibles d'acquiescer sa sortie sont les beurs, mais s'il sortait du 16eme, il saurait que ceux-ci sont en banlieue où ils ne votent jamais...

    Rapporter Truc vendredi 17 février 2017 10:22
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie - Les sites touristiques à Gabès demeurent sous exploités

Les opérateurs économiques dans la région espèrent voir le secteur du tourisme à Gabès enregistrer une nette relance et souhaitent que le ministère de tutelle accorde un intérêt particulier au lancement du projet de pôle touristique et environnemental intégré.

Réunion du Comité ministériel de suivi Opep-Non Opep: Des ajustements en vue pour mieux stabiliser les marchés

Les perspectives de l'accord Opep-non Opep sur la réduction de la production de pétrole seront examinées lundi à Saint-Pétersbourg (Russie) par les représentants des pays signataires, dans l'optique à d'éventuels réajustements dans un marché pétrolier mondial encore sous pression.

Algérie- L’Etat subventionne l’eau uniquement à Alger et Tipaza

Alors qu’elle souffre d’un déficit de 45 milliards de dinars dû essentiellement à des créances impayées, l’Etat prive l’Algérienne des Eaux (ADE) des subventions qui lui sont théoriquement imparties.