Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 25 Septembre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • dimanche 16 juillet 2017 13:53

Algérie- Le militant des droits de l’Homme Kamel-Eddine Fekhar est sorti de prison (Me Dabouz)

Le militant des droits de l'Homme Kamel-Eddine Fekhar est enfin libre. Il a quitté la prison de Médéa ce  dimanche 16 juillet, a annoncé son avocat Me Salah Dabouz.

 

Arrêté en juillet 2015 suite aux événements sanglants qui ont ébranlé la vallée du Mzab, M. Fekhar a purgé une peine de deux ans correspondant à une confusion de trois condamnations à la prison ferme pour des chefs d’inculpation d’ "atteinte à la sûreté de l'Etat" et "incitation à la haine raciale".

M. Fekhar n'a été jugé que fin mai dernier après 23 mois passés en prison sans procès. En janvier 2017, il avait entamé une grève de la faim pour dénoncer sa détention sans procès. Son avocat, Me Debbouz s’est personnellement mobilisé en entament une marche de 400 km le 15 avril, d’Alger vers l’hôpital de Laghouat où se trouvait Kamel-Eddine Fekhar.

Après cette mobilisation et l’élan de solidarité qu’elle a généré, M. Fekhar a décidé de suspendre sa grève en avril. 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Bentalha, thérapie de groupe au CPP pour dire l’innommable

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "Le gouvernement Ouyahia n’a aucune intention de faire des réformes" - Abdesselam Ali-Rachedi

 L’ancien député Abdesselam Ali-Rachedi estime que l’impasse était prévisible depuis 2012.  Selon lui, le pouvoir cherche « plus à camoufler le déficit qu’à le juguler ».

Algérie- Au moins 600 000 postes d’emploi inoccupés dans l'agriculture (ministre)

Quelque 600 000 postes d’emploi se rapportant à l’agriculture sont encore inoccupés sur le territoire national faute de postulants, a affirmé dimanche à Sidi Lakhdar (Aïn Defla), le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, appelant les jeunes à opter pour ce créneau d’activité porteur.

Tunisie : Le projet de loi de finances 2018 annonce des jours encore plus durs aux tunisiens

 L'augmentation des taux d'imposition et notamment des différents taux de la TVA, du droit de consommation et la création d’une Contribution Sociale Généralisée, semblent être les grandes orientations prévues dans le projet de loi de Finances 2018, commentées par l'expert comptable, Walid Ben Salah.