Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 25 Avril 2018

  •   Maghreb Emergent avec APS
  • samedi 14 avril 2018 17:50

Algérie : Le ciblage des subventions pourrait intervenir dès 2019

Un recensement économique global est mené par le ministère de l’Intérieur pour "définir les catégories aisées et celles vulnérables qui ont réellement besoin de la subvention de l'Etat". Le ciblage des subventions pourrait intervenir durant le deuxième semestre 2019.

 

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia a fait savoir, samedi à Alger, que le ciblage des subventions pourrait intervenir du 2e semestre 2019. S'exprimant lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan du gouvernement pour l'année 2017, M. Ouyahia a affirmé que "le citoyen doit savoir qu'il n y'aura aucun changement dans la politique de subvention sociale en 2018 et lorsque nous définirons le nouveau mode, nous veillerons à l'expliquer et nous entamerons sa mise en œuvre, qui pourrait intervenir au cours du 2e semestre 2019".

"Nous ne pouvons pas nous aventurer car il s'agit d'une question délicate et il faudrait faire preuve de vigilance et de précaution", a déclaré M. Ouyahia à ce propos, affirmant que "l'Algérie parviendra, au plus tard dans trois années, à rectifier sa politique de subvention, ce qui profitera au citoyen et au trésor public".

Le Premier ministre a indiqué que "dans le cadre des démarches visant à rectifier la politique de subvention, le Gouvernement veille à épargner les catégories à faible revenu et la classe moyenne qui constitue l'épine dorsale du pays".

"En maintenant la subvention telle qu'elle est aujourd'hui, celui qui perçoit un salaire mensuel de 100 millions de centimes continuera à bénéficier de la subvention de l'Etat (...), ce qui est invraisemblable, voire inacceptable", a ajouté le Premier ministre.

Il a indiqué, en outre, que le Gouvernement a lancé deux chantiers, dont l'une au niveau du ministère des Finances, en coordination et en collaboration avec la Banque mondiale (BM) "en vue de tirer profit des expériences des autres pays en matière de reconsidération de la politique de subvention".

Concernant le deuxième atelier, lancé au niveau du ministère de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, M. Ouyahia a indiqué "nous l'avons confié au ministère de l'Intérieur qui enregistre un progrès notable en termes de numérisations et d'informatique pour une coordination avec tous les secteurs (Trésor public et Sécurité sociale) pour un recensement économique global".

"Sur la base de ce recensement nous parviendrons à définir les catégories aisées et celles vulnérables qui ont réellement besoin de la subvention de l'Etat", mais la réalisation de ce travail prendra une année complète (2018), a-t-il précisé.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La cour des comptes se chargera de la certification des comptes de l’Etat

  La cour des comptes se dotera d’une nouvelle fonction qui est la certification des comptes de l’Etat. Cette prérogative figure parmi les amendements de la loi organique de la loi de finance », a déclaré Abdelkader Benmarouf, président de la cour des comptes d’Algérie en marge du séminaire de clôture du jumelage entre l’Algérie et l’Union européenne pour le renforcement...

La hausse conjoncturelle des prix du pétrole et l’optimisme béat de l’Algérie

  L’optimisme de l’Algérie ne tient pas route parce que les arguments avancés par nombre d’expert à travers le monde font état d’une hausse conjoncturelle, même si la remontée en surface des fondamentaux laisse penser le contraire. La tendance haussière actuelle des prix du pétrole est-elle durable ? C’est le souhait de l’Algérie et c’est le pronostic fait par Mourad Preure.  Le PDG...

Pétrole: Sonatrach a réalisé un premier forage au Niger

  Outre Sonatrach, le Britannique Savannah Petroleum et le Chinois CNPC sont également présents au Niger.Sonatrach a foré son premier puits au Niger, a affirmé mardi 24 avril le PDG de la compagnie qui avait précédemment annoncé la découverte d’un gisement pétrolier dans le pays voisin.Le forage a été réalisé, selon des déclarations de M. Ould Kaddour rapportées par l’APS, par...