Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 25 Septembre 2017

  •   Maghreb Emergent avec TAP
  • vendredi 24 mars 2017 14:50

Tunisie- Le tourisme reprend des couleurs : Hausse de 32 % des marchés traditionnels

Le secteur du tourisme en Tunisie entame l’année 2017 “ avec beaucoup d’espoir “ avec la reprise des marchés traditionnels.

 

“Il y a une reprise sur les marchés traditionnels avec une hausse de 32% jusqu’au mois de mars “, a déclaré, jeudi après-midi, la ministre du tourisme et de l’artisanat Selma Elloumi lors du colloque “revenir en Tunisie, pour une reprise durable du tourisme “, tenu au Sénat français à Paris.

Organisé par le groupe interparlementaire d’amitié France-Tunisie au Sénat français et la Fédération des associations franco-tunisiennes, le colloque a réuni plusieurs intervenants du secteur pour examiner les pistes de relance du tourisme en Tunisie à travers l’examen de deux thèmes ” La Tunisie, une perle en Méditerranée “, et ” la Tunisie autrement “.

Elloumi a déclaré à l’agence TAP que ” la Tunisie entame l’année 2017 avec beaucoup d’espoir “. Elle a souligné que ” plusieurs efforts sont déployés pour instaurer la sécurité et diversifier les produits offerts aux touristes “.

L’ambassadeur de France à Tunis Olivier Poivre d’Arvor a rappelé les actions qui seront menées pour attirer les touristes français notamment, ” Djerba invite la France ” qui aura lieu mi-mai. ” La même opération se déroulera à Sousse en 2018 “, annonce l’ambassadeur. Le diplomate a souligné que la Tunisie accueillera en octobre 2018 une biennale de la photographie “.

Réfléchir à un nouveau concept du tourisme

L’ambassadeur de la Tunisie à l’Unesco Ghazi Ghrairi a indiqué ” qu’il faut saisir cette crise pour réfléchir à un nouveau concept du tourisme en Tunisie “. Le secrétaire général du syndicat des entreprises du tour operating (Seto) Jürgen Bachmann estime que la Tunisie doit mettre l’accent sur ” la qualité, la sécurité et la communication pour relancer le tourisme “.

Le responsable de Royal First Voyage, René Trabelsi a, quant à lui, déclaré à l’agence TAP que “la Tunisie offre des tarifs compétitifs ce qui encouragera les familles françaises à se rendre en Tunisie “. Trabelsi indique que ” le tourisme des seniors connaît une reprise ainsi que la thalassothérapie “.

Le président du groupe d’amitié France Tunisie du sénat français Jean Pierre Sueur, a appelé les touristes français à se rendre massivement en Tunisie, ” riche à différents niveaux “, selon Sueur.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Bentalha, thérapie de groupe au CPP pour dire l’innommable

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "Le gouvernement Ouyahia n’a aucune intention de faire des réformes" - Abdesselam Ali-Rachedi

 L’ancien député Abdesselam Ali-Rachedi estime que l’impasse était prévisible depuis 2012.  Selon lui, le pouvoir cherche « plus à camoufler le déficit qu’à le juguler ».

Algérie- Au moins 600 000 postes d’emploi inoccupés dans l'agriculture (ministre)

Quelque 600 000 postes d’emploi se rapportant à l’agriculture sont encore inoccupés sur le territoire national faute de postulants, a affirmé dimanche à Sidi Lakhdar (Aïn Defla), le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, appelant les jeunes à opter pour ce créneau d’activité porteur.

Tunisie : Le projet de loi de finances 2018 annonce des jours encore plus durs aux tunisiens

 L'augmentation des taux d'imposition et notamment des différents taux de la TVA, du droit de consommation et la création d’une Contribution Sociale Généralisée, semblent être les grandes orientations prévues dans le projet de loi de Finances 2018, commentées par l'expert comptable, Walid Ben Salah.