23 quintaux de drogue saisis entre les frontières de l’Algérie et du Maroc

Les services de l’Armée nationale populaire très fiers de leur découverte

La mission de l’Algérie pour l’éradication de la drogue se poursuit. Pour preuve, les récents évènements aux frontières du pays avec le Maroc où des terroristes ont tenté d’introduire une grande quantité de kif dans le territoire. On vous dévoile les détails !

Narcotrafiquants interpellés à temps

Les drogues constituent une menace pour la population algérienne. Or, le Maroc persiste quant à l’introduction de ces produits illicites sur le territoire.

Les dernières saisies réalisées sur la cargaison de 23 quintaux de kif contenus prouvent néanmoins l’implication des services de l’Armée nationale populaire dans le combat contre le terrorisme.

Le communiqué de la défense nationale affirme que ces derniers ont « déjoué des tentatives d’introduction d’énormes quantités de drogues, à travers les frontières avec le Maroc, au cours des 10 premiers jours du mois de janvier au niveau des territoires des 2e et 3e Régions militaires ».

13 narcotrafiquants ont, par la suite, été arrêtés.

Quintaux de kif

La lutte contre les narcotrafiquants porte ses fruits

Toujours dans le but de réduire l’acte de terrorisme dans le pays, les militaires ont capturé 5 personnes qui encourageaient les groupes de terroristes, selon le rapport du ministère. En dehors de la réquisition de 166 857 comprimés, les armées ont également arrêté 20 trafiquants de drogue.

Lors de leurs missions, les détachements de l’ANP ont saisi 13 détecteurs de métaux, 19 voitures, 105 marteaux piqueurs à Tamanrasset. Aussi, des tentatives de contrebandes ont été contrecarrées à Tébassa.

Plus de 7 149 litres de carburant ont été découverts. Avec fierté, le communiqué a terminé sa note en disant que les « résultats de qualité reflètent le haut professionnalisme, la vigilance et la disponibilité permanente de nos Forces armées à travers tout le territoire national ».

➡️ A lire aussi :  La popularité de la Youtubeuse Oum Walid ne cesse de croître !