Air Algérie subit une grosse pression pour réduire le prix de ses billets vers la France !

Les passagers font pression sur Air Algérie sur les billets de vol à destination de la France

C’est la fin des vacances d’été, et la compagnie aérienne d’Algérie rencontre quelques agitations. Cela est dû au retour à l’école ou au travail après les périodes estivales, les jours les plus chargés de l’année.

Les passagers font pression sur Air Algérie sur les billets de vol à destination de la France. Les personnes concernées sont, en partie, des citoyens algériens installés en France.

Les billets d’avion Algérie-France restent élevés

Alors que ces ressortissants français se sont envolés vers l’Algérie, pour passer des vacances sans soucis, ils ne s’attendaient pas à ce que leur retour soit problématique. Le billet aller-retour était un peu cher pour certains qui avaient réservé un vol aller-simple. Ils pensaient s’offrir facilement le retour depuis l’Algérie en payant en dinars.

Pression sur les billets de vol à destination de la France

En mauvaise posture, ils s’y retrouvent bloqués alors qu’il est quasi impossible de trouver un vol pour la France avant la fin du mois de septembre. A plus forte raison, les prix des billets ne sont pas en leur faveur.

Air Algérie : Les autorités algériennes évoquent une solution

Compte tenu de la forte demande sur les vols à destination de la France au départ de l’Algérie , une augmentation du nombre de vols réglerait la situation d’après les forces de l’ordre. À cette fin, Air Algérie devrait mieux améliorer la coordination de la planification notamment le transfert des vols vers les aéroports régionaux.

En effet, il y a un bon moment qu’on s’attend à ce que d’autres vols soient programmés par les autorités algériennes. Surtout après que la compagnie maritime nationale Algérie Ferries ait autorisé deux lignes supplémentaires entre l’Algérie et la France , pour cette fin du mois d’août.

➡️ A lire aussi :  Visa Algérie : voici une bonne nouvelle pour les touristes étrangers !

La compagnie pourrait prévoir la mise à disposition d’autres appareils pour permettre facilement aux concernés de retourner aussitôt en France métropolitaine.