Alger ne répond pas aux appels insistants de l’Espagne – C’est donc ça la fierté algérienne ?

Alger ne répond pas aux appels insistants de l'Espagne - C'est donc ça la fierté algérienne

En juin, L’Algérie a gelé les échanges avec l’Espagne suite au renversement du conflit au Sahara Occidental par le gouvernement espagnol. Ils ont annoncé qu’ils suspendraient le traité de coopération, d’amitié et de bon voisinage avec l’Espagne.

La situation entre l’Algérie et l’Espagne

Un article a déclaré que les allégations selon lesquelles l’Algérie se retire du commerce avec l’Espagne sont fausses. Aucune déclaration officielle n’avait été publiée à ce sujet par les institutions compétentes ou autorités. Après la nouvelle sur les médias, l’Algérie a affirmé que le commerce entre son pays et l’Espagne était dégelé.

Alger ne répond pas aux appels insistants de l'Espagne - C'est donc ça la fierté algérienne

Cette annonce est intervenue alors que l’Espagne était touchée par la crise énergétique provoquée par le conflit ukrainien et les menaces de la Russie de couper le gaz en Europe.

Afin de se rapprocher de l’Algérie, le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez a exprimé publiquement le souhait de se rendre dans le pays lors d’une rencontre avec le chancelier allemand, Olaf Scholz à Mersebourg.

Cependant, le gouvernement algérien a déclaré qu’il n’avait reçu aucune demande de visite de Sanchez. C’est pourquoi l’Algérie n’a pas réagi au désir de ce dernier de se rendre dans le pays. Parce qu’Alger blâme Sanchez pour la crise en cours entre leurs deux pays, il semble qu’ils ne sont pas disposés à lui pardonner.

L’Algérie reprend sa place de leader du gaz

 

Avec la question énergétique qui s’est posée tout de suite après le début de la crise ukrainienne, de nombreux Européens craignaient de manquer de gaz de chauffage pendant l’hiver. L’Algérie, fournisseur de gaz naturel, s’est avérée vitale pour de nombreux pays comme la France et l’Italie dans leur désir de se ravitailler en gaz. La France cherche à augmenter ses approvisionnements en gaz algérien parallèlement à une négociation italienne déjà réussi.

➡️ A lire aussi :  Pétrole : L'Opep en phase de baisser sa production en octobre - Quelle conséquence pour l'Algérie ?