Algérie dans la liste rouge d’un pays européen

Et il n’est pas le seul !

Les Algériens devront avoir à suivre certaines règles suite à la décision d’un pays européen. Cette initiative a été prise pour quelle raison ? Découvrez les détails de ce changement.

Une mesure occasionnant quelques changements

Depuis ces derniers temps, l’Algérie fait partie des pays maghrébins qui enregistrent un nombre de contaminations du variant Omicron élevé. Cette situation a entrainé la mise en place de certaines restrictions et contraintes dans différents domaines.

Parmi les secteurs concernés, le domaine de l’aviation fait partie des plus touchés. En effet, il existe différentes restrictions se rapportant aux frontières. Ce dimanche 23 janvier, un pays européen a, par exemple, décidé d’appliquer certaines mesures à ses frontières vis-à-vis de l’Algérie.

Ces restrictions engendrent, de ce fait, quelques changements auxquels les Algériens devront s’y plier pour pouvoir circuler librement dans ce pays du continent européen.

Aéroport

Exigences spécifiques pour les Algériens

Pour limiter la propagation du covid-19, l’Allemagne a adopté quelques mesures exceptionnelles pour les Algériens qui envisagent de passer les frontières allemandes par voie aérienne. Le vendredi 21 janvier, le pays de la bière a placé l’Algérie à sa liste rouge, aux côtés de deux autres pays maghrébins, notamment la Tunisie et le Maroc.

De ce fait, les Algériens qui souhaitent atterrir en Allemagne devront suivre quelques conditions. En premier lieu, les voyageurs sont contraints de remplir un document de déclaration numérique avant de marcher sur le sol allemand.

Ils devront, par la suite, se munir d’une attestation qui garantit le respect de cette condition. Aussi, ils sont dans l’obligation d’être mis en quarantaine sous un délai de 10 jours, une fois arrivée sur le territoire allemand.

Il est à noter que les voyageurs de 6 ans et plus sont également tenus de présenter un test négatif avec un pass vaccinal complet.