Algérie/France : La première ministre Élisabeth Borne est prochainement en visite importante en Alger

La première ministre Élisabeth Borne est prochainement en visite importante en Alger

Après la visite du président français, M. Macron en Algérie, il a été déclaré que la première ministre du gouvernement français se rendra en Algérie dans le cadre d’une visite importante les 9 et 10 octobre prochains. Elle rencontrera le Premier ministre algérien Aïmene Benabderrahmane.

D’ailleurs, les membres du gouvernement des deux pays vont également se rencontrer afin de discuter de l’avenir des jeunes des deux pays et du gaz. Cette visite est considérée comme signe de trêve, mettant fin aux tensions entre les deux pays.

Une rencontre pour conclure le partenariat entre les deux pays

Lors de sa visite en Algérie, le président français, E. Macron et son homologue algérien Tebboune ont discuté d’une éventuelle possibilité d’augmentation du volume de gaz à livrer vers l’Hexagone. À priori, cela a abouti à un accord.

En effet, les détails seront mis sur la table lors de la visite prochaine de la première ministre. Cela permettra de diversifier les sources d’approvisionnement du pays en gaz vu la crise énergétique que la France subit en conséquence de la guerre en Ukraine.

La rencontre a également pour but de renforcer et d’améliorer la coopération bilatérale dans plusieurs domaines. Les deux premiers ministres vont présider ensemble la cinquième session du comité intergouvernemental de haut niveau.

La rencontre a également pour but de renforcer et d’améliorer la coopération bilatérale dans plusieurs domaines

Ce sera le moyen de mettre des actions concrètes aux ambitions de relance des liens entre les deux pays. Ceci a été élaboré par les deux présidents lors de leur dernière rencontre.

➡️ A lire aussi :  Une nouvelle approche pour lutter contre le chômage en Algérie

La transformation environnementale et la question économique seront également au menu. Les échanges commerciaux ainsi que les collaborations entre les deux parties seront intensifiées à tous les niveaux.

Il reste à savoir comment ces projets vont prendre forme. Les deux gouvernements vont travailler sur cette question.