Algérie Sport : 2 affaires traînées en justice

Algérie Sport : 2 affaires traînées en justice

Deux affaires particulières seront présentées devant la chambre des délits dans quelques mois. Il s’agit de deux accusations portant atteinte à des hauts responsables sportifs.

A cet effet, une date a déjà été fixée pour le procès de ces accusations.

La chambre correctionnelle appelée à juger les deux affaires

Deux accusations à l’encontre de responsables dans le sport sont actuellement en cours de traitement. Selon un communiqué rendu public par le procureur de la République, les deux affaires ont été renvoyé à la chambre correctionnelle pour un procès. Il convient de préciser que c’est le juge d’instruction du tribunal de Chéraga qui est intervenu pour ordonner ce renvoi.

Selon le même communiqué annoncé par le Procureur de la République, ces deux affaires concernent une corruption opérée dans le domaine du sport. En effet, des investigations ont été effectuées par une équipe économique et financière.

Dans ce sillage, les enquêteurs de la police judiciaire ont pu confirmer, des fraudes aux deniers publics.

La chambre correctionnelle appelée à juger les deux affaires

De hauts responsables dans le domaine du sport dévoilés au grand jour

Outre le fait d’avoir souligné les motifs de l’accusation et le tribunal chargé du procès, la source transmise par le procureur de la République a également précisé la date du procès. Ainsi, cette dernière sera prévue pour le 21 Septembre prochain. Dans le même sillage, le communiqué à également précisé des détails sur l’affaire.

La première affaire concerne la dilapidation des deniers publics, l’usage de faux et l’abus de fonction. Selon la même source, l’accusé est le Président de la fédération d’handball. A noter que c’est le Ministère de la Jeunesse et du Sport qui a initié cette poursuite judiciaire.

➡️ A lire aussi :  Coupe du monde 2022 : Nike dévoile les maillots du mondial de certaines sélections

Pour la deuxième affaire, l’accusation se porte sur 5 responsables de la Société sportive « Le Doyen Mouloudia Club d’Alger » dont l’ex-directeur général de la SPA, son commissaire aux compte et le président du Conseil d’administration.

Ces accusés sont responsables de dilapidation de deniers publics, de fraude et de faux.