Algérie - Devise

Baisse notable des taux de change des principales devises étrangères en ce mercredi 17 mars 2021

Baisse notable des taux de change des principales devises étrangères en ce mercredi 17 mars 2021
B. Aghilès
Ecrit par B. Aghilès

Après presque deux semaines de stabilité des chiffres des différents cours du marché formel et informel des devises face au dinar, ce mercredi rapporte, dans son sillage, une bonne nouvelle à notre monnaie nationale qui repart à la hausse face à toutes les principales monnaies étrangères qui chutent en square. A la banque, la tendance est encore à la stabilité, si ce n’est de légères hausses enregistrées par le Dollar canadien et la Livre Sterling.

L’Euro est, peut-être, le moins affecté par cette baisse collective avec un point de moins à l’achat comme à la vente. Ce qui le cote à 208 DA pour le premier cas de transaction et à 210 dans le second. Par contre, en Banque d’Algérie, il se maintient toujours à 159 DA.

Le Dollar Etasunien ne bouge pas, lui aussi, en banque mais également à la vente en marché noir avec des montants de 133,5 DA en cours officiel et 175 DA du côté des cambistes vendeurs. C’est à l’achat qu’il recule de deux points, attirant à 171 DA.

La Livre Sterling en est la plus touchée avec une dégringolade de 03 points à l’achat, équivaut à 233 DA le pound, et d’un point à la vente, soit 238 DA le pound, et ce en dehors du circuit bancaire. Paradoxalement, son taux de change officiel est en hausse et fait un bond d’un point et demi, se retrouvant à 185,9 DA.

Pour ce qui est du Dollar Canadien, le moins que l’on puisse dire est qu’il est passé par tous les états : une stabilité à l’achat en marché parallèle à hauteur des 130 DA habituels, une baisse de deux points à la vente sur la même place d’échange l’évaluation à 133 DA et une légère hausse d’environ un demi-point à la Banque Centrale d’Alger.

Impact de la hausse des devises sur l’inflation et les monopoles

Lors de son intervention sur El Hayat TV le 15 mars dernier, le spécialiste en économie, Ahmed Souahlia, a évoqué la flambée des principales devises étrangères, notamment l’Euro et le Dollar Américain, et les conséquences qu’elle pourrait avoir sur l’inflation dans notre pays visible à travers les prix de certains produits qui ont décollé ainsi que la non disponibilité de ces derniers et la propagation du phénomène des monopoles.

Ainsi, d’après le spécialiste, la dégringolade de la monnaie nationale flambe les prix des matières premières, ce qui compromet leur importation moins accessible qu’avant. Cela, à son tour, fructifie les monopoles. Des faits qui plongent le pays dans une crise financière drastique et régressive impactant de nombreux aspects de l’économie nationale.

Espoirs de revoir le dinar en hausse en fin d’année ?

L’érosion du pouvoir d’achat des Algériens provoquée par la chute du dinar sur le marché de la devise inquiète et préoccupe davantage. Les analyses et les théories sur le sujet se multiplient au fur et à mesure que les économistes se succèdent pour intervenir et faire part de leurs diverses hypothèses et prédictions.

Ainsi, le spécialiste en économie-finance, Ahmed Souahlia, a tenu, lui, à rassurer et indiquer que le dinar retrouvera sa force économique et sa valeur face à la devise étrangère vers la fin de l’exercice 2021. En effet, l’orateur avance qu’en dépit d’une réévaluation du dinar pas encore d’actualité chez la Banque d’Algérie, quelques critères peuvent le permettre à horizon fin de l’année en cours. Ils concernent, en l’occurrence, la consolidation des performances à l’export, la coopération économique avec des pays étrangers sur les richesses agricoles et énergétiques du pays, le redressement social et économique à travers l’industrie et le tourisme et, enfin, le lancement de projets de croissance économique durable.

De cette façon, le Dinar Algérien regagne systématiquement sa valeur appréciable et son pouvoir libératoire, selon Ahmed Souahlia.

Cotations du taux de change du dinar algérien (DZD) selon les chiffres du marché officiel et du marché informel au 17/03/2021 à 13h00 :

Devise Banque centrale d’Alger Marché parallèle
Achat Vente
Euro 159 208 210
Dollar US 133,5 171 175
Livre Sterling 185,9 233 238
Dollar Canadien 107,4 130 133

Auteur de l'article

B. Aghilès

B. Aghilès

Diplômé en langue Française , c'est la voie de la rédaction web et du journalisme qu'a choisi Aghilès pour sa carrière. Il a opté pour les thématiques suivantes : finance, économie et devise.