BEM : Tizi-Ouzou serait première au classement pour la 15éme année consécutive ! Les kabyles sont-ils des génies ?

BEM Tizi-Ouzou serait première au classement pour la 15éme année consécutive ! Les kabyles sont-ils des tricheurs ou des génies

Aussi incroyable que cela puisse être, la Wilaya de Tizi-Ouzo remporte pour la 15eme fois la première classe au Brevet d’enseignement moyen ou BEM au niveau national cette année. Elle est secondée par la Wilaya de Sétif. Les élèves de Tizi-Ouzou sont apparemment imbattables jusque-là.

Un taux de réussite de 88,77% pour Tizi-Ouzou

Tizi-Ouzo garde sa première place avec un taux très élevé de 87,77% au BEM cette année-ci. Ce résultat a été annoncé par le site officiel de l’Office national des examens et concours ou ONEC. A noter que pour le Sétif qui se positionne à la deuxième place, son taux de réussite est de 85%.

Tandis que Mascara enregistre 84,79%, Souk Arhas : 81,89%, 81,79% pour Tipasa et 81,76% pour Bejaia. Nous pouvons cependant constater que ces taux de réussite n’ont que très peu de différence.

Les parents et les élèves sont impatients de connaître la liste de ceux qui ont obtenu des mentions, de l’établissement qui a eu la première place ainsi que l’élève qui a atteint la prouesse en moyenne.

Pour rappel, le nombre de candidats qui ont passé le BEM en Algérie est de 738 688 au total. Cette totalité est l’ensemble des des élèves qui ont étudié dans des établissements scolaires et ceux qui ont suivi des cours éducatifs indépendants.

Sur ce, l’ONEC informe les concernés à scruter son site ou à se rendre directement auprès de leurs établissements scolaires pour consulter les résultats qui devront sortir d’ici quelques jours.

BEM : Tizi-Ouzou serait première au classement pour la 15éme année consécutive !

Un résultat obtenu par tricherie ou par pure compétence éducative ?

Nous ne saurions, pour le moment, répondre à cette question qui suscite la curiosité des Algériens mais le ministère de l’éducation a toutefois mis en place des mesures favorables pour recourir aux tentatives de tricheries.

Le Baccalauréat sera effectivement sous surveillance strict et les candidats qui céderont à la tentation seront immédiatement enfermés en prison comme ceux qui y sont déjà condamnés suite des affaires similaires.

Nous trépignons d’impatience de savoir si la Walaya de Tizi-Ouzo remporterait toujours la première place pour les résultats du baccalauréat cette année.