Boumerdès : Une famille de 3 personnes tuée par un ennemi invisible

Perdre un membre de sa famille est une situation douloureuse, voire disparaitre trois en même temps est tragique. D’autant plus que la mort est causée par un attaqueur inapparent. Telle est la situation pénible à laquelle une famille de la Boumerdès a fait face. On vous raconte cette tragédie !

Le danger du monoxyde de carbone

L’intoxication au monoxyde de carbone survient souvent au cours de l’hiver. Dans la généralité des cas, c’est durant cette période que la plupart des ménages allument les appareils de chauffage. Le gaz toxique qu’est le monoxyde de carbone peut provenir d’un manque de système d’évacuation ou d’une mauvaise alimentation.

Il existe tout de même des signes qui peuvent alerter étant donné que le monoxyde de carbone est inodore et incolore. Les autorités et les experts conseillent les gens d’être sur leur garde lorsque des maux de tête, une perte de connaissance, des vomissements ou de la fatigue commencent à se faire remarquer.

Il est plus judicieux de réagir et prendre des décisions dès l’observation de ces symptômes. A priori, il vous est recommandé d’aérer la maison en ouvrant les portes et les fenêtres aussi souvent que possible. Par la suite, vous devez éteindre tous vos équipements de chauffage ainsi que les appareils de cuisson.

Mort tragique d’une famille d’Ouled Haddadj

Ce mercredi 19 janvier, aux environs de 9 h, les services de la Protection civile ont été interpellés dans la cité Haouche El Makhfi pour se rendre dans une demeure où 3 personnes ont été retrouvées mortes.

Cette famille habitant à l’ouest de Boumerdès a perdu trois personnes en même temps. Il s’agit notamment du père, de la mère et de leur fille, âhés entre 43 à 85 ans. Le décès est dû à l’asphyxie.

En effet, le lieutenant Hocine Bouchachia, un agent de la cellule de communication de la Protection civile a déclaré à la presse que cette famille a été exposée à une fuite de monoxyde de carbone. D’après les constats, cette substance inodore et incolore toxique provient d’un chauffage de la maison.