Canicule : une plage privée pour soulager les femmes

Canicule une plage privée pour soulager les femmes

Vu les journées caniculaires qui s’installent dans le pays ces dernières semaines, une commune d’Alger a consacré toute une plage uniquement aux femmes. Une première en Algérie, une solution appropriée avec les vacances d’été qui s’annoncent trop chaudes.

Une idée innovante et au bon moment

Une commune d’Alger vient d’ouvrir une plage dédiée à la gent féminine uniquement. L’idée est bien accueillie par les femmes algériennes, elle est innovante et arrive au bon moment. Avec le thermomètre qui grimpe jusqu’à 45°C dans le nord, profiter de la plage et ses sables fins est le passe-temps idéal, même si elles ne sont pas toutes des touristes.

littoral algérien

Sachez que l’Algérie dispose d’un étendu sur 1 200 km. Il était temps d’en faire profiter les citoyens, et surtout les citoyennes.

Espérant que ce ne sera que le début d’une longue liste avec toutes les plages paradisiaques que les wilayas ont sur leurs côtes.

Longtemps, les femmes algériennes ont peur des embêtements qui les attendent dans ces endroits publics. Maintenant, une commune a osé lever la voile, Bologhine. Le concept répond aux questions et aux attentes des Algériennes depuis des années.

Bologhine dédie une plage aux Algériennes

 

C’est la commune de Bologhine qui a pris l’initiative de consacrer la plage aux femmes. Ce, pour une demi-journée, tous les mardis de 8h à midi, les Algériennes seront les seules à pouvoir baigner et balader sur les sables fins de nos côtes.

La plage est actuellement surnommée Éden, ce qui fait le bonheur de toutes les habitantes du coin. Mardi dernier, nombreuses d’entre elles ont profité pour plonger leur pied dans l’eau, et elles ne cachent pas leur joie.

➡️ A lire aussi :  Les Algériens ont droit à une année de titre de séjour en France - Découvrez leur type

Une femme âgée de la région a déclaré à la presse que le président Abdelmadjid Tebboune devrait allouer une plage dédiée aux femmes tous le long de l’année. Ce n’est qu’un début, et prions pour que ces vœux se réalisent.