Ce que dit Benbouzid sur le départ de 1200 médecins vers la France (VIDEO)

La tendance ne semble pas près de s’arrêter

Le secteur de la santé en Algérie souffre depuis plusieurs années face aux départs de ses médecins. Cette fois-ci, ils seront au nombre de 1200 à continuer leur carrière en France. Focus!

Une nouvelle vie en France

Le problème de l’exode touche l’Algérie depuis toujours. D’après le Dr Mohamed Yousfi, 20 000 médecins ont quitté le pays en 20 ans. Malheureusement, la tendance n’est pas près de s’arrêter.

Le Dr Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de la santé a confirmé justement que 1200 médecins ont passé le test d’équivalence et sont sur le point de se construire une nouvelle vie en France.

En dehors des personnels de santé, d’autres professionnels en travaux publics, bâtiment, informatique ou autres se voient quitter l’Algérie chaque année.

Médecins

Qu’en dit Benbouzid ?

Durant une interview à Enahar TV, Benbouzid a annoncé que : « Ce phénomène ne concerne pas uniquement l’Algérie ». L’Égypte et l’Inde en souffrent également.

« Dans les hôpitaux, de nombreux médecins ont dépassé l’âge de la retraite et ils sont toujours en poste. Ils ne permettent pas à la nouvelle génération de les remplacer. C’est ce qui fait que nous n’avons pas de postes pour les jeunes médecins.»

« Il y a beaucoup de problèmes dans le secteur de la santé. Il y a un dossier au niveau du Premier ministre pour appliquer la loi. Celui qui arrive à la retraite, il doit sortir et si on a besoin d’eux, on leur fera appel » a-t-il expliqué.

Il a ajouté que « Dans certaines spécialités, les médecins préfèrent le secteur privé. Par exemple, dans certaines villes, il y a un seul gynécologue qui doit être de garde tous les jours, la radiologie, la réanimation, nous n’avons pas ».