Ce ressortissant Algérien sous peine d’expulsion en France, découvrez-en les investigations !

Ce ressortissant Algérien sous peine d'expulsion en France, découvrez-en les investigations !

Une affaire retentissante secoue en ce moment l’opinion publique. C’est le sort d’un Algérien vivant en France qui suscite l’indignation.

Un homme accusé à tort

Mercredi dernier dans la soirée, trois agents de police lyonnais étaient en mission pour arrêter une personne suspectée de vol. Malheureusement, l’interpellation a dégénéré, car les éléments des forces de l’ordre se sont heurtés à une foule véhémente. Ces derniers étant la cible de jets de projectiles, ils ont finalement dû renoncer à appréhender le soi-disant malfaiteur.

Ce ressortissant Algérien sous peine d'expulsion en France, découvrez-en les investigations !

Le bilan a annoncé que les agents ont été blessés. Bien évidemment, la justice a pris les choses en main en ordonnant une enquête. L’objectif a été d’identifier les fauteurs de trouble. Finalement, ce week-end, un individu a été placé en garde à vue, puis entendu pour les faits.

Le ministre de l’Intérieur s’est ensuite exprimé sur l’affaire. Il n’accepte aucunement l’agression de policiers effectuant leur travail. Il félicite également le fait que les collègues des victimes aient pu arrêter l’un des principaux fautifs.

Les mots de Gérald Darmanin ont fait polémique

Le ministre a par ailleurs indiqué que l’accusé est un étranger. Ce dernier a été mis en rétention et attend son expulsion du pays, sur l’ordre de l’homme politique.

 

➡️ A lire aussi :  Accrochage sérieux entre Slimani (équipe d’Algérie) et un journaliste à l’aéroport d’Alger

Un dénouement inattendu a pourtant mis à mal l’intention de Gérald Darmanin. En effet, l’instruction du dossier a révélé que ce dernier est tout à fait innocent pour les faits qui lui sont reprochés. Selon les sources, il s’agirait d’un ressortissant algérien.

Celui-ci est donc totalement blanchi sur cette affaire et les vrais coupables sont encore recherchés. Cependant, le ministre de l’Intérieur semble s’acharner sur lui. Gérald Darmanin s’est basé sur les antécédents judiciaires du concerné, dont plusieurs délits à son actif, afin d’argumenter son expulsion.