Cette communauté française du Portugal en quête d’avantages fiscaux

387
Portugal, Lisbonne
Portugal, Lisbonne

Le Portugal est le dernier pays européen avant d’atteindre l’Océan Atlantique. Il s’agit d’un pays où il fait bon vivre. Il attire chaque année des milliers de touristes. Mais pas seulement ! C’est aussi l’une des destinations préférées des Européens souhaitant s’expatrier et voir si l’herbe est plus verte ailleurs. En effet, les Français qui y vivent sont particulièrement nombreux. Ils constituent même une communauté importante sur l’ensemble du territoire portugais.

Une communauté qui ne cesse de s’agrandir

On estime actuellement, le nombre de Français installés au Portugal, plus de 60 000 individus. Certains y vivent définitivement. D’autres s’établissent dans ce pays pour des raisons professionnelles avec un grand nombre d’entrepreneur PME qui souhaitent profiter des superbes avantages fiscaux que procure le pays depuis 2009. Rien qu’en décembre 2017, environ 20 000 personnes ont fait leur inscription auprès du registre consulaire de l’Ambassade de France au Portugal.

Selon les statistiques qui ont été faites par les services portugais en charge de l’immigration, en 2016, la France est la 9e nationalité en terme de flux migratoire sur leur territoire. Néanmoins, elle détient la première place en termes de progression par rapport aux années précédentes. On a, effectivement, pu constater une augmentation de 34% en l’espace d’un an.

45% des Français sont des binationaux. La région de Lisbonne est la plus prisée des Français. Environ 45% des immigrés y vivent. 30 à 35% sont dans le Nord (Guimarães, Braga et Porto). Environ 15% sont en Algarve si le reste se trouve dans les agglomérations du centre du pays.

Que font les Français au Portugal ?

Une grande majorité des Français, qui ont choisi de faire du Portugal leur résidence principale, a opté pour ce pays pour des raisons fiscales. En effet, on peut y profiter d’un régime fiscal assez souple par rapport à celui de l’Hexagone surtout pour les retraités.

Depuis 2009, les retraités sont totalement exonérés d’impôt sur le revenu à condition qu’ils soient résidents portugais et qu’ils passent au pays plus de 183 jours par an. Cette exonération concerne aussi les professions à valeur ajouté comme celle d’architecte, médecin, artiste, chef d’entreprise, expert comptable etc…

D’ailleurs, plusieurs ressortissants d’origine française dans ce pays sont des personnes à la retraite. Elles représentent les 57% de la communauté d’immigré Français. On ne peut pas non plus nier que la qualité de vie y est intéressante. Certains affirment même être attirés tout simplement par le mode de vie, les paysages et la culture locale bien que le coût de la vie y soit environ 30% moins élevé qu’en France. Un bon resto entrée-plat-dessert vous coutera 8 euros contre minimum 14 ou 15 euros en France.

En général, les Français investissent dans l’immobilier. Ils sont les premiers étrangers qui font le plus d’achat dans ce domaine. Ils investissent dans la location (saisonnière, etc.). On peut aussi rencontrer sur le territoire des commerçants français, des entrepreneurs, de simples travailleurs dans des industries et des petites, moyennes ou grandes entreprises portugaises.

Le boom de l’immobilier

Ces dernières années l’immobilier à Lisbonne a pris 10% par an.  Porto ou Faro suivent la même tendance avec un léger décalage qui permet encore de faire de belles affaires. Des français avec un petit pécule ont ainsi pu acheter de petits immeubles en plein centre ville ce qui promet de magnifique plus-values.

Les portugais parlant bien le Français et très bien l’anglais, l’installation dans le pays est des plus facile pour qui voudrait tenter l’aventure. Vivre au Portugal présente bien des avantages  mais aussi quelques inconvénients : c’est un pays encore très rural,  la mer y est froide, passé 10 ans les impôt y sont plus lourds qu’en France et il y a la distance qui met Lisbonne à 2h30 au départ de paris.