Chaque année, des décès sont à déplorer pendant le Hadj – Doit on y compter des algériens ?

Chaque année, des décès sont à déplorer pendant le Hadj - Doit on y compter des algériens ?

Après 2 ans de suspension, le grand pèlerinage musulman a enfin pu être célébré cette année. Une mission algérienne s’est, d’ailleurs, rendue à la Mecque pour cette saison exceptionnelle afin de célébrer les rites du Hadj.

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs apporte des précisions sur l’état de santé des pèlerins algériens qui se sont rendus sur place.

Hadj 2022 : une saison particulière, mais réussie

Les rites du grand pèlerinage musulman de 2022 ont été effectuées dans des conditions outre que celles des anciennes saisons. Après que l’Arabie Saoudite a décidé de pas accueillir le cinquième pilier de l’Islam pendant 2 ans, l’ambiance sur place était « particulière » selon les pèlerins.

Un bon nombre d’Algériens se sont, en plus, envolés vers la Mecque pour ces célébrations qu’ils attendaient depuis longtemps. Le responsable du MARW confirme d’autant plus la réussite de cette saison, notamment auprès de la mission algérienne.

Aucun décès ni hospitalisation du côté des Algériens durant le Hadj 2022

La reprise du Hadj n’a rencontré aucun désagrément à la différence du nombre de décès constatés durant les autres saisons. Il est à souligner que la situation sur place était parfaitement maîtrisée de sorte à éviter les blessures et les décès en l’occurrence.

Le résultat est d’ailleurs palpable puisque tous les pèlerins algériens sont rentrés sains et saufs. Il n’y a eu aucun décès, aucune hospitalisation et encore moins de disparition.

➡️ A lire aussi :  Pénurie de personnel en France - Des spécialistes Algériens tendent leurs mains et sauvent la mise
⚽​​🏆​ Les 10 meilleurs j...
⚽​​🏆​ Les 10 meilleurs joueurs algériens de tous les temps