Classement des dépenses militaires en Afrique – L’Algérie loin devant (chiffres 2022)

Classement des dépenses militaires en Afrique

La sécurité est non seulement un aspect primordial de la vie d’une nation, mais également un axe clé pour son développement. A cet effet, il incombe aux gouvernements de protéger ses ressortissants et toutes personnes installées sur son territoire ainsi que leurs biens. Ces dernières années, les attentats terroristes, les conflits armés internationaux et non internationaux sont de plus en plus fréquents, raison pour laquelle de nombreux Etats dans le monde décident de dépenser des millions, voire des milliards de dollars dans la défense nationale. Effectivement, protéger un territoire nécessite des équipements, des armes, du personnel militaire ainsi que des camps et installations militaires.

Certains pays Africains, dont l’Algérie, investissent d’énormes somme d’argent dans le secteur militaire en vue d’assurer cette sécurité et sérénité nationale. Mais au niveau des classements, qui sont les Etats Africains qui dépensent le plus dans la défense ?

Quelles sont les dépenses couvertes par le budget militaire ?

Plus le budget alloué à la défense nationale est élevé, plus un pays est considéré comme militairement puissant. En revanche, il importe de mentionner que « gros budget ne signifie pas forcément efficacité ».

En général, les dépenses couvertes par le budget du secteur militaire sont principalement la rémunération des personnels, la formation suivie par les militaires, les soins, l’achat des armes et d’équipements, la construction de camp militaire et bien d’autres.

Quels sont les pays africains qui dépensent le plus dans le secteur militaire ?

L’Etat qui figure en tête de liste est l’Algérie qui dépense plus de 9.7 milliards de dollars dans le secteur des armées. En seconde place, le Nigéria qui investit environ 5.8 milliards USD. En troisième place figure le Maroc qui ne dépense que 5.4 milliards USD, soit environ 4.3 milliards de différence avec l’Algérie.

L’Egypte (4.3 milliards USD) ; la Libye (3.4 milliards USD) ; L’Afrique de sud (2.9 milliards USD) ; le Kenya (1.1 milliard USD) ; la Tunisie (1.1 milliard USD) ; l’Angola (1 milliard USD) ; L’Ouganda (934 millions USD).

Le présent classement se base sur les chiffres publiés par l’Institut International de recherche sur la paix de Stockholm, Suède, en 2019. Force est de constater que l’Algérie a doublé de budget ces dernières années et figure même actuellement dans le top 25 des pays qui ont un budget militaire assez conséquent.