Concours doctorat 2022 : suppression d’une condition de participation au concours

Découvrez cette condition qui ne sera plus exigée

Concours doctorat

En Algérie, le concours d’accès au Doctorat ou au troisième cycle approche à grande vitesse. Parallèlement à cela, le ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé l’annulation d’une condition particulière. De quoi s’agit-il ?

Une condition liée au Covid

Hier à Alger, Abdelbaki Benziane, ministre de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique, a fait une annonce concernant les conditions de participation au concours Doctorat. Il a déclaré la suppression de la condition relative au test de dépistage à la Covid-19.

Le département d’Abdelbaki Benziane a pris cette décision en faveur des étudiants qui souhaitent participer au concours. Bien que l’épidémie soit encore d’actualité en Algérie, cette mesure a été prise suite à la réduction du nombre de contaminations dernièrement constatée dans le pays.

Par ailleurs, le même ministre a déclaré que cette quatrième vague du coronavirus a eu de grands impacts sur les établissements universitaires algériens.

Place au respect des gestes barrières

Bien que la condition liée au test de dépistage a été annulée, les candidats sont appelés à respecter les gestes préventifs. Ainsi, avant d’accéder aux salles d’examens, le protocole sanitaire à travers la prise de la température des aspirants doit être réalisé.

Prise de température

De même, les cas suspects doivent être mis en quarantaine dans ses salles spéciales. Ajouté à cela le port obligatoire des masques pendant les épreuves. À savoir que le ministre a précisé toutes ces mesures pendant sa rencontre avec les organismes estudiantins agréés.

Il faut noter que le concours d’accès au Doctorat se tiendra le 20 février au 20 mars 2022. Et selon le ministère, le nombre de candidats inscrits aux concours est de 170 000, et ce, pour un total de 5600 postes pédagogiques.

➡️ A lire aussi :  Quels sont les métiers qui recrutent actuellement le plus en Algérie ?

Bien évidemment, les candidats peuvent s’inscrire aux examens proposés par toutes les organisations universitaires du pays.