Algérie - Actualités

Coronavirus : l’Algérie vers l’allègement des restrictions tandis que la vaccination est toujours à la traîne

Coronavirus : l’Algérie vers l’allègement des restrictions tandis que la vaccination est toujours à la traîne
A Nora
Ecrit par A Nora

Le lancement du vaccin contre le Coronavirus a été effectué depuis plus de deux mois, maintenant, en Algérie. Toutefois, seulement 47 000 Algériens se sont enregistrés, pour bénéficier d’une dose, sur la plateforme créée à cet effet. Les autorités ont également annoncé l’allègement des restrictions liées à la lutte contre la pandémie. Ainsi, les horaires du couvre-feu seront, à partir de ce vendredi 23 avril, réduits.

Campagne de vaccination contre le coronavirus : la population algérienne hésite toujours.

La campagne de vaccination a commencé depuis la fin du mois de janvier en Algérie. Une opération visant au bien-être de la population algérienne, parce qu’elle leur permettra de reprendre le cours normal de leur vie en toute sécurité. Les autorités ont opté pour cette solution étant donné la circulation du virus dans toutes les wilayas du pays ainsi que la dangerosité de ses nouveaux variants.

Cependant, il est actuellement remarqué que la campagne est en stagnation en ce moment pour différentes raisons. Les Algériens sont, d’une part, encore hésitants au sujet des vaccins contre le coronavirus. Le Pr Ryad Mahiaoui, qui suit l’évolution de la maladie déclare que seulement, 47 000 Algériens se sont inscrits sur la plateforme dédiée à cette campagne de vaccination. Ceci, par choix ou par défaut d’information, car en effet, il est constaté que cette action manque amplement de sensibilisation.

D’un autre part, le professeur a également affirmé que seuls les 60 % des Algériens enregistrés sur la plateforme ont reçu leurs doses de vaccin. Ceci dit, les doses de vaccin actuellement possédées par l’Algérie ne sont pas suffisantes pour toute la population. D’ailleurs, le ministre de la Santé Abderrahmane Bendouzid s’est exprimé à ce sujet en expliquant que cela est dû à la croissance des demandes faites pour les vaccins.

L’assouplissement du couvre-feu à partir de ce vendredi 23 avril en Algérie

Il a été annoncé ce 22 avril par les services du Premier ministre que le confinement à domicile dans le cadre de la lutte contre le covid-19 sera assoupli à partir du 23 avril. Ces autorités compétentes informent la population algérienne que le couvre-feu sera désormais fixé de minuit 4 à heures du matin du jour suivant. Toutefois, cet assouplissement ne concerne que neuf willayas bien déterminée, dont l’Alger, Sidi Bel Abbes, Batna, Blida, Biskra, Jijel, Tebessa, Tizi Ouzou et Oran.

En plus de cela, les services du Premier ministre du pays incitent encore les Algériens à respecter les gestes barrières relatives à la lutte contre le coronavirus, dont la distanciation sociale d’au moins un mètre, le lavage des mains ainsi que le port de masque.

Par la même occasion, ils insistent aussi sur la capacité que les walis de chaque wilaya ont pour modifier les mesures sanitaires prises pour leurs localités en fonction de la situation sanitaire constatée sur les lieux, après accord des autorités compétentes. Ainsi, ils peuvent instaurer de nouvelles restrictions, fixer de nouvelles mesures de confinements et fixer des horaires différents pour le couvre-feu dans leurs willayas. Ils ont également la possibilité d’opter pour un confinement partiel ou un confinement total pour toutes les communes ou localités dans lesquels des foyers de contamination seront constatés.

Auteur de l'article

A Nora

A Nora

Journaliste, responsable éditoriale, Nora s’intéresse de prêt à l’actualité algérienne.