Coupable d’assassinat de 2 algériens : voici le verdict de Mohamed Ksous

« Faites ce que vous voulez de moi » dit-il pendant le procès

Suite à l’affaire de l’assassinat et des blessures volontaires contre deux Algériens, la Cour d’assisee de Hainaut a pris une décision hier. En effet, les verdicts sur les lourdes sanctions contre Mohamed Ksous sont enfin tombés !

Rappel sur les faits

L’évènement catastrophique s’est produit le 31 décembre 2019 au Ministère, un endroit situé en face d’un café en Belgique, plus précisément à Charleroi.

Pour son anniversaire, le patron a prévu une fête privée. Le septuagénaire, Mohamed Ksous s’y est alors incrusté. Étant donné qu’il a insisté et qu’il était un client régulier, on l’y a autorisé. Il était donc resté dans son coin pour prendre des boissons alcooliques.

Ensuite, un algérien, connu sous le nom de Nani s’y est rapproché et lui a proposé de payer ses verres. Ksous s’est montré agressif, notamment à cause de son divorce.

Renvoyé par le patron, il a alors répliqué : « Dans 15 minutes, je reviens tous vous buter ». Un propos qui a été pris à la légère.

Scène de crime

Le verdict est tombé pour le Belgo-tunisien

Après le départ du septuagénaire, la fête bat son plein. Mohamed est revenu sur le lieu une demi-heure plus tard avec son semi-automatique. Il est resté dehors et a observé la scène jusqu’à ce qu’Imad et Abderrahmane ferdjalleh partent fumer sur la terrasse.

À la surprise de tous, il a tiré sur les deux. Si le premier s’en est sorti, Abderrahmane Ferdjalleh, quant à lui, a malheureusement succombé à la blessure.

Mohamed Ksous

Caractérisant cet acte comme prémédité, le juré condamne Mohamed Ksous à 15 ans de réclusion criminelle. Il est également accusé de port d’arme sans autorisation. Sa violence s’expliquerait par le fait qu’il a eu du mal à accepter son divorce, selon les spécialistes en santé mentale.