Covid-19 : pour sauver sa saison touristique, la Tunisie dissimule-t-elle les vrais chiffres ?

tourisme tunisie

Pour sauver son secteur touristique, la Tunisie a-t-elle modifié les statistiques sur les vrais cas de contaminations du Covid-19. Jeudi dernier, une association tunisienne a remué le couteau dans la plaie en annonçant que le ministère de la Santé dissimule les vrais chiffres sur la pandémie.

Une saison touristique à préserver

Suite aux deux années de crise sanitaire, la Tunisie envisage de redorer son secteur touristique , pour cette saison. Le manque à gagner avec les millions de touristes chaque année a incité les autorités à ouvrir les frontières. Pour cet été, les Algériens s’apprêtent à passer leurs vacances en Tunisie dès ce 15 juillet, après 2 ans de fermeture.

Les chiffres sur le Covid-19 selon les autorités

Pourtant, les chiffres sur la crise sanitaire sont encore alarmants. Le Ministère de la Santé tunisien a fait un bilan de 25 décès et de 21 875 nouveaux cas entre le 4 et 10 juillet. Ce qui signifie qu’il a plus de 3000 nouveaux cas par jour et au moins 4 décès par jour.

covid tourisme tunisie

Selon les bilans officiels, les sites comme Gabès enregistrent 120 nouveaux cas jeudi, Tataouine 160, et Sidi Bouzid, 434, le 12 juillet. La situation est encore à risque.

Les presses en lignes affirment que les nouveaux cas sont entre 2 900 et 3 483 , depuis le 8 juillet. Le contexte est le même que juin 2021, une saison touristique ruinée.

Une association tunisienne a sonné la cloche

Ce jeudi, l’association de la société civile Ana Yakidh , qui signifie « moi, éveillé » a pointé le ministère de la Santé avec ses fausses statistiques.

➡️ A lire aussi :  Fini les billets hors de prix - Des vols Paris-Alger à moins de 100€

coronavirus

Cette organisation a mis le point sur la réalité, en annonçant que les chiffres sur le Covid-19 sont plus inquiétants. En effet, l’association déclare qu’il y a au moins 135 décès durant la semaine du 4 au 10 juillet , qui insinue qu’il y a au moins 20 décès par jour.

Certaines sources affirment que la Tunisie dissimule les vraies données pour éviter la même catastrophe que l’année dernière. En fait, le secteur touristique est un pilier des caisses de l’État, donc les autorités vont mettre en péril la santé de la population.