Découvrez les avantages mis au profit de l’élite des étudiants algériens

Découvrez les avantages mis au profit de l’élite des étudiants algériens

Les établissements de l’enseignement supérieur et la direction de la recherche scientifique et du développement technologique, ont reçu des consignes claires venant du ministère de l’enseignement supérieur.

Alors que les cours reprennent peu à peu, le Ministère de l’enseignement supérieur a apporté quelques invectives pour améliorer l’environnement universitaire. Sous les directives du chef de l’État et des institutions compétentes, une note a été publiée aux entités susmentionnées. Il s’agit en effet, de mesures qui consistent à intégrer l’enseignement supérieur dans les facteurs de développement du pays.

Plus précisément, l’État entend encourager les jeunes dans leurs innovations, et cela via l’octroi de diplôme des start-ups et des brevets. L’élite des étudiants algériens, pourra jouir de ces différents mécanismes pour protéger leurs créations, et ne pas pâtir de l’appropriation intellectuelle des grandes entreprises.

Outre la sécurité intellectuelle, ces mesures visent à favoriser la concurrence en amenant les étudiants à avoir leur propres idées d’entreprises et de pouvoir créer leur propre startup.
Le ministère de l’enseignement pense que ce type d’initiative permettra aussi d’encourager les universitaires d’aller au bout de leur thèse, et d’avoir la possibilité dans le cas échéant de proposer leur réalisation aux grandes firmes tout en participant activement dans le processus.

intégrer l’élite à prendre une part active dans le développement du pays

L’idée est d’intégrer l’élite à prendre une part active dans le développement du pays, et à fortiori de participer dans les décisions économiques. Il est indéniable que ce type de mesure favorise un environnement d’excellence, et pourrait à long terme réduire la fuite de cerveau dans le pays.

Les acteurs de l’enseignement supérieur, tels que Kamel Baddari, saluent cette décision et invitent le gouvernement à élargir la portée de cette initiative.