Défaite de l’Algérie lors de la CAN 2021 : un immam parle de mauvais sort !

Détenteur du titre suprême de l’Afrique, l’Algérie est pourtant dans une mauvaise passe actuellement, alors que deux matchs sur trois de la phase de poule ont déjà été joués. Le premier s’est soldé par un match nul, mais le second a été encore pire, les reléguant à la dernière place dans leur groupe.

Le voyage au Cameroun serait-il sur le point de se terminer sans un passage au huitième de finale ?

La malchance ou un mauvais sort ?

L’Algérie dominait bien la partie lors de leur second match en phase de poule. Sortis d’un nul face à la Sierra Leone, les Fennecs voulaient bien empocher les trois points que l’on accordait au vainqueur d’une rencontre.

Mais c’était sans compter sur la bonne volonté des défenseurs de la Guinée équatoriale qui ont tenu bon pendant toute la durée de la partie. À la soixante-dixième minute, un corner est obtenu par les Guinéens. Celui-ci est plutôt mal tiré, car le ballon est momentanément dévié, mais Esteban Obiang se trouve au bon moment et au bon endroit pour diriger la balle au fond des filets.

Un vrai coup de malchance pour les petits renards du désert, comme quoi le football n’est pas toujours rationnel, si on emprunte les mots de l’entraineur Djamel Belmadi.

Un match qui aurait dû être facile pour les Fennecs

Sur le papier, tout semblait propice à une victoire des Fennecs algériens. D’abord, l’équipe aligne une série magnifique sans défaite depuis plus d’une trentaine de matchs. À priori, difficile de croire que les hommes entraînés par Belmadi, classés 30es par la FIFA, se retrouvent coiffés au poteau par un collectif qui n’est qu’à la 126e place.

➡️ A lire aussi :  Le salaire hebdomadaire de Riyad Mahrez révélé ! Combien gagne la star de Man City ?

Pourtant, l’Algérie a bien rentré deux ballons dans les filets guinéens, l’une à la 24e minute et l’autre sept minutes avant la fin du temps règlementaire. Malheureusement, les buts ont été refusés pour position de hors-jeu.

Riyad Mahrez, celui qui porte le brassard de capitaine, n’a pas pu mener ses pairs à la victoire. L’attaquant Youcef Belaïli manque deux fois sa cible à la moitié de la première mi-temps, tandis qu’Islam Slimani trébuche alors qu’il n’a qu’à toucher la balle du pied pour marquer.

Sur treize tentatives, dix n’avaient aucune chance de finir dans les filets.

Un mauvais sort à la source de la défaite ?

Le destin des Fennecs va se jouer lors de la prochaine rencontre : le jeudi 20 janvier à 19 heures locales. Pourtant, ce sont bien des éléphants qu’ils devront abattre : la Côte d’Ivoire. Un des favoris de cette compétition qui a à son actif quatre points pour le moment. Ce géant du football africain est plus que motivé, après plusieurs années sans le titre le plus convoité du continent.

Selon un Imam respecté par beaucoup d’Algériens, le mauvais œil serait à l’origine des déboires de l’équipe lors de cette CAN 2021. Bien qu’il n’ait pas l’habitudes de regarder des matchs de foot, il affirme avoir vu celui-ci et affirme que ce qui s’est pas n’est pas normal.

Dans une vidéo, il explique que l’ex-gourou des Fennecs, décédé, n’a pu se tenir auprès des hommes de Belmadi. Cette présence qu’il pense nécessaire, pourrait selon lui, résoudre ce problème. Il pourra alors prendre le relais.

Nommé Ibn Al-Shanfara, cet homme serait prêt à apporter son expérience aux Fennecs si on lui donne rapidement un passeport pour aller au Cameroun. Ce mauvais sort malveillant doit vite prendre fin selon lui, et pour cela, il doit se rendre sur les lieux. Il demande donc que son passeport soit préparé au plus vite puisqu’un danger de mort serait même probable.