Des logements promotionnels pour la population algérienne

Des logements promotionnels pour la population algérienne

La construction d’un bon nombre de logements promotionnels aidés (LPA) a suscité la curiosité de la population algérienne. Il s’agit de l’un des plus grands projets d’Algérie, qui a été mis en œuvre afin de réduire la crise liée au logement dans le pays.

Plusieurs logements promotionnels dédiés à la classe moyenne en Algérie

Les logements LPA sont des bâtiments neufs, proposés aux Algériens à un prix réduit mais changeant en fonction du type de logement et de l’endroit où il se trouve. Ils sont principalement dédiés à la classe moyenne algérienne. Le nombre de logements en construction varie en fonction de la wilaya concernée. 7 000 unités sont par exemple prévues pour la wilaya d’Alger.

Pour l’acquisition de ces appartements, l’Etat algérien accorde une aide frontale de 400 000 à 700 000 dinars selon le revenu de l’acheteur.

Les appartements qui se localisent dans les plus grandes villes de l’Algérie, dont l’Alger, Constantine, Annaba et Oran sont les plus chers. Ils s’estiment entre 2.500.000 DA à 5.400.000 DA. Les Algériens ont le choix entre le type F2, F3, F4, et F5 : la distinction se fait en fonction de l’espace et le confort fourni par le logement.

D’après le site « Logement Algérie », qui a lancé l’information, on retrouve des appartements moins onéreux dans les communes des hauts plateaux de l’Algérie. Sur les lieux, le prix est fixé à 2.200.000 DA pour les logements de type F2, les F3 sont vendus à 3.100.000 DA, les F4 à 3.900.000 DA et enfin, 4.800.000 DA pour les F5.

Toutefois, il est possible d’acheter un appartement avec cour et terrasse dans le Sud algérien. Pour les logements les plus simples de ces wilayas du Sud, l’acheteur doit payer la somme de 2.600.000 DA. Le type F5 par contre se vend à 3.500.000 DA.

Dans d’autres wilayas, les logements moins chers coûtent 2.300.000 DA contre 5.100.000 DA pour le type F5.

Qui peuvent prétendre aux logements promotionnels aidés en Algérie ?

Le programme LPA s’adresse surtout aux ménages, dont le salaire total est inférieur ou égal à six fois le salaire minimum garanti dans le pays. Ce qui dit que l’acheteur doit avoir un revenu stable et régulier vu qu’il doit s’acquitter jusqu’à 90 % du prix de l’appartement. Mis à part cela, d’autres caractéristiques peuvent aussi être tenues en compte pour la souscription aux logements promotionnels aidés (LPA).

Tout d’abord, ceux qui disposent d’un bien immobilier, qui sert d’habitation ont la capacité de souscrire à ces logements. Ensuite, les Algériens qui possèdent un ou plusieurs terrains à bâtir ont aussi cette faculté. C’est également le cas de ceux qui bénéficient de l’aide de l’Etat pour tout achat, construction ou aménagement d’une habitation. Ceux qui bénéficient d’un logement public locatif, d’un logement social, d’un logement rural ou d’une location-vente y sont également les bienvenus.

Enfin, il est toutefois important de souligner que tout Algérien qui aura plus de 75 ans ne sera plus apte à s’inscrire au programme.

Qu’en est-il de l’inscription au logement promotionnel aidé ?

Tout Algérien concerné par le projet LPA peut s’inscrire en ligne. Un site web a été créé afin de recevoir les dossiers d’inscription. Il permettra par la suite de consulter régulièrement la progression du traitement des dossiers. Sur le site internet, divers espaces dédiés à chaque wilaya apparaîtront, le demandeur devra donc se rendre sur l’espace virtuel de sa wilaya.

Cette solution a été adoptée suite aux désagréments rencontrés lorsque les dossiers complétés devaient être déposés au sein du daïra ou de la commune de résidence selon Logement Algérie.

Written by A Nora

Journaliste, responsable éditoriale, Nora s’intéresse de près à l’actualité algérienne.