Djamel Belmadi pète les plombs ! Il ne veut pas discuter de son salaire

Djamel Belmadi pète les plombs ! Il ne veut pas discuter de son salaire

Djamel Belmadi est sorti de ses gonds, on pourrait comprendre pourquoi … Ou peut-être pas. Il s’est énervé suite à une question par rapport à son salaire. En effet, il tient le rôle de sélectionneur de l’équipe d’Algérie. Un poste qui en intrigue plus d’un, surtout vis-à-vis de la rémunération.

Un débat plutôt animé

Lors d’une conférence de presse, l’ancien président de la FAF ou Fédération Algérienne de Football a fait fuiter le salaire de Djamel Belmadi. Si encore, cela s’était fait en privé, peut-être que le sélectionneur ne se serait pas énervé. Pourtant, la somme a été dévoilée pendant l’assemblée générale.

reporter d’El Botola

 

Le reporter d’El Botola ainsi que Belmadi ont eu une conversation plutôt houleuse. Le sélectionneur ne s’est pas gêné pour accuser les émissions du média d’en avoir fait toute une histoire. Une remarque que n’a pas forcément apprécié le reporter. Si bien que le ton est vite monté entre eux deux.

Une question ou remarque peut être un peu trop intrusive ?

Ce n’est pas la première fois que Djamel Belmadi hausse le ton face à un journaliste. Lors de l’élimination de l’Algérie de la Coupe d’Afrique des nations, un cas similaire est arrivé. Le sélectionneur n’a pas vu d’un très bon œil qu’un journaliste évoque la mémoire de l’attaquant camerounais Albert Ebossé. Il semblerait que Belmadi estime que certains reporters se montrent un peu trop indélicats.

Lors de l’incident sur son salaire, le sélectionneur algérien a accusé le reporter de lui manquer de respect. Pourquoi ? Eh bien, parce que celui-ci lui parlait en ayant un chewing-gum dans la bouche. Ce qui est très mal vu en société, une marque d’irrespect total. Djamel Belmadi a l’air d’avoir pris sur lui pour ne pas s’énerver plus qu’il n’en fallait, bien qu’il ait été en colère.

➡️ A lire aussi :  Le nombre de harragas qui arrivent chaque jour en Espagne donne le tournis