Ecologie: les cas de la France et du Maroc

229

Tous les jours, les différents canaux de communication diffusent des informations sur l’écologie. Chaque pays agit différemment face à la protection de l’environnement. L’écologie englobe de nombreux domaines, allant de l’alimentation à la gestion des déchets en passant par les constructions immobilières. Etant donné que la finalité de toutes ces mesures est de laisser une terre saine à la génération future, les Etats se doivent d’y contribuer. Certaines nations ont su se démarquer en termes d’éco-responsabilité dont la France et le Maroc, voyons cela de plus près.

Des professionnels éco-responsables

Les professionnels du bâtiment qui placent l’écologie au centre de leurs préoccupations agissent en conséquence dans leur travail. C’est le cas de ce bureau d’études français qui fournit ses prestations en faveur du développement durable. Ainsi, que ce soit pour l’audit énergétique, l’étude thermique, le suivi énergétique, l’audit d’humidité ou la simulation thermique dynamique, ce professionnel expérimenté place l’écologie au cœur de ses prestations. La performance énergétique est la clé pour préserver l’environnement. En plus, cela permet de faire des économies sur la facture d’électricité. Pour les entreprises, elles se doivent de respecter la législation en vigueur en termes d’équipements et d’éco-projets.

La France et l’écologie

En 2015, l’ONU a adopté 17 objectifs de développement durable. Parmi ces objectifs, 5 concernent directement le climat et l’écologie. Ces 5 objectifs sont le recours aux énergies renouvelables, l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement, lutte contre le changement climatique, vie aquatique et vie terrestre. Face à ces différents objectifs, la France a publié un rapport national en 2016. Ce rapport affirme le soutien de la France à ces objectifs. Dans  la pratique, ce sont les français eux-mêmes qui s’y mettent en privilégiant les maisons passives lors des constructions. Bien entendu, la législation en vigueur définit les critères d’une maison écologique, sans oublier le système de tri des déchets.

L’exemple maghrebien : le Maroc

Le Maroc a été classé 64ème pays le plus écologique parmi 180 pays répertoriés. C’est ce que l’Environnemental Performance Index de Yale a publié dans son rapport en 2016. D’ailleurs, ce royaume a accueilli la COP22 (Conférence des Parties) cette même année. Ainsi, ce pays sait se démarquer dans la région du Maghreb en termes de mesures environnementales. Parmi les secteurs que le Maroc privilégie figurent l’agriculture et la pêche. Pour l’agriculture, le « plan Maroc Vert » intègre le changement climatique dans son programme. Vu leur succès dans ces domaines, le Maroc s’est fixé d’accroître de 20% son efficacité énergétique d’ici 2030. En ce qui concerne l’immobilier, le Maroc dispose aujourd’hui d’une règlementation thermique du bâtiment (RTBM) applicable depuis 2015.