Études en France : les étudiants vivent la galère pour se loger

Études en France_les étudiants vivent la galère pour se loger

Le logement est un sujet très délicat pour les étudiants algériens en France. Les offres de logements des universités n’arrivent pas à combler les demandes. On peut pour ainsi dire que l’offre n’existe pas, car dès qu’une chambre est libre, il y a sept étudiants qui se battent pour l’avoir. Alors qu’un seul a droit à la chambre.

Pas d’endroit pour dormir : une situation difficile pour les étudiants algériens

Des appels « au secours » ont déjà été effectués par ces étudiants expatriés en France. Mais jusqu’à maintenant, ni le gouvernement français, ni le gouvernement algérien n’a encore trouvé de solution.

Les étudiants doivent faire le choix entre prioriser la recherche de logement ou se concentrer sur leurs études. Les jeunes inscrits au sein de l’établissement ne cessent d’accroître, alors que le logement du Crous n’arrive plus à répondre à cette demande.

Les offres de studio à louer se font rares dans de nombreuses régions de la France. Même les propositions de colocation n’existent plus. On peut dire que le marché de l’immobilier français est saturé. Alors que les étudiants ne font plus la fine bouche et sont prêts à prendre ce qu’il y a de disponible. Cette pénurie de logement engendre également la hausse des prix.

➡️ A lire aussi :  Gagner un prix d'une valeur de 1.000.000 DA en participant à ce concours

Le logement est un sujet très délicat pour les étudiants algériens en France

Cette hausse ne concerne pas seulement les studios et appartements à louer, mais aussi les auberges de jeunesse. D’ailleurs, ce sont vers ces établissements que les jeunes étudiants algériens en quête de logement se tournent. C’est le seul moyen qu’ils ont trouvé pour poser leur valise et éviter de dormir dans la rue.

Les étudiants optent pour l’auberge la plus proche de leur école et y restent, le temps de trouver un studio à louer. Certains étudiants désespèrent et songent à abandonner leurs études pour rentrer au pays.