Exportation du gaz Algérien vers la France : qu’en est-il après la visite de Macron ?

Exportation du gaz Algérien vers la France : qu'en est-il après la visite de Macron ?

En visite officielle en Algérie la semaine dernière, Macron a eu l’opportunité de s’entretenir avec son homologue algérien, le président Tebboune, et ce, pour la première fois depuis leur prise de pouvoir respective.

Une occasion pour les deux présidents et leurs représentants de mettre sur la table leurs demandes respectives. C’est sans surprise que la question énergétique faisait partie des sujets abordés du côté français.

Dans un contexte géopolitique instable, l’Europe est depuis quelques mois sous la menace d’une crise énergétique. La Russie a en effet réduit depuis peu ses exportations de gaz vers les pays européens en réponse aux sanctions arbitraires engagées par ces derniers à son encontre.

Exportation du gaz Algérien

À l’approche de l’hiver, plusieurs pays européens, dont la France, cherchent à trouver une alternative au gaz russe. C’est le cas de l’Italie, qui est d’ailleurs le premier pays importateur de gaz algérien en Europe, et de l’Espagne dont le cadre commercial actuel avec l’Algérie reste ambigu.

La France quant à elle, importe par bateau depuis l’Algérie, plus de 3 milliards de m3/an de gaz naturel liquéfié. Une quantité insignifiante quand on sait que le pays produit près de 1 000 milliards de m3/an.

Accompagné de plusieurs de ses ministres dont celui de l’Économie, Macron et sa délégation ont eu l’occasion d’exprimer leur besoin d’augmenter leur approvisionnement en gaz. Selon certaines sources, la France voudrait augmenter de 50 % leur importation.

C’est d’ailleurs dans cette optique, que la société française Engie était rentrée en contact il y a quelques mois avec la société algérienne d’hydrocarbure, Sonatrach, pour discuter d’un partenariat énergétique.

➡️ A lire aussi :  Découvrez les avantages mis au profit de l’élite des étudiants algériens

De son côté, l’Algérie dispose des capacités d’augmenter ses exportations. Une délégation française sera sûrement dépêchée dans les semaines à venir, afin de mettre sur papier un possible nouvel accord en matière d’énergie.

🚗 Importation de véhicules neuf...
🚗 Importation de véhicules neufs en Algérie – Nouvelles infos