Faut-il ouvrir ses fenêtres quand il fait chaud ? Beaucoup font cette erreur

ouvrir ses fenêtres quand il fait chaud

Ouvrir les fenêtres quand il fait chaud est un geste intuitif et presque naturel. C’est une habitude qui procure le maximum de confort et qui n’a rien de problématique au premier abord. Pourtant, cette pratique n’est pas sans danger. Et en parlant de danger, cette tendance a de quoi constituer une menace pour vos mûrs. Voici pourquoi ! 

Les risques à ouvrir ses fenêtres pendant les saisons chaudes

La saison estivale fait ses effets depuis quelques semaines. En effet, la chaleur se fait ressentir presque partout. Le climat commence à pencher du côté de la température caniculaire. À cet effet, bon nombre de personnes font l’erreur d’ouvrir leur fenêtre pendant cette chaleur écrasante. 

À noter que les moisissures ne se forment que dans des conditions particulières. Et parmi ces conditions favorables à la formation de spores fongiques, une humidité suffisante tient une place importante.

saison chaude_favorable aux moisissures

Par conséquent, aérer l’intérieur de la maison pendant les saisons chaudes risque de proliférer la formation des moisissures. D’ailleurs, il faut savoir que l’air chaud qui accompagne un climat d’été chaud et sec apporte plus d’humidité que de l’air froid. 

Autrement dit, l’air chaud fait d’une pierre deux coups. En effet, outre l’humidité apportée par l’air chaud, cette dernière procure également plus d’humidité supplémentaire dans les pièces lorsqu’elle se condense sur les murs froids. 

Quand faut-il ventiler l’intérieur de la maison ? 

La solution la plus facile pour préserver les pièces de la maison des moisissures est de ventiler régulièrement la maison d’air frais. Il faut savoir cependant que l’humidité est une condition essentielle à la croissance des moisissures. 

➡️ A lire aussi :  Cette astuce très connue pour nettoyer votre cuisinière en 5 minutes

Ventiler sa maison pour de l'air frais

Par conséquent, pensez à aérer l’intérieur de la maison avec de l’air plus sec que le sous-sol. Pour identifier la nature de l’air ambiant, placez une bouteille en verre dans le sous-sol et laissez l’air extérieur circuler dans la pièce.

Si la bouteille est couverte de vapeur d’eau, cela signifie que l’air extérieur est particulièrement humide.  Et dans de tels cas, reportez la ventilation de votre pièce le soir ou au petit matin lorsque l’air est particulièrement frais et sec.