Algérie - Voyage et tourisme

Fermeture de frontières et annulations de vols : situation délicate chez Air Algérie

Fermeture de frontières et annulations de vols : situation délicate chez Air Algérie
A Nora
Ecrit par A Nora

Suite à l’interdiction des vols extérieurs vers l’Algérie, beaucoup de voyageurs se plaignent du non-remboursement de leurs billets annulés chez Air Algérie. Entre l’annonce d’un prochain concurrent sur les vols directs vers l’Algérie, et l’ouverture d’une enquête par l’Union européenne, la compagnie locale se trouve actuellement en position très délicate.

Enquête de l’Union européenne sur les remboursements annulés

Depuis l’année dernière, on ne compte plus le nombre de vols annulés. À cause de la pandémie, toutes les compagnies aériennes ont connu une déchéance sans pareille dans leur finance. Toutes les réservations établies ont été décalées, ou même annulées lorsque la compagnie ne peut définir une date exacte de vol. Elle doit également rembourser les annulations en numéraire lorsque le client le demande.

Toutefois, certaines compagnies ont du mal à régler leur dû auprès des clients. Beaucoup de voyageurs ont lancé des procédures juridiques à l’encontre de ces compagnies incapables de traiter correctement l’annulation des vols et le remboursement des billets. Ainsi, plutôt que de rembourser le montant du billet, la compagnie propose la possibilité d’utiliser les billets annulés de leur client pour un autre voyage plus tard.

Face à ces mécontentements, la Commission européenne vient d’ouvrir une enquête ce 11 mars pour vérifier quelles compagnies respectent les procédures de remboursement des clients à la lettre. L’Air Algérie se trouve dans la ligne de mire principale dans cette enquête. La compagnie a pourtant assuré en décembre que les clients ne souhaitant plus utiliser leurs billets pourront demander un recouvrement du montant.

De leur côté, le porte-parole du transporteur aérien a assuré que tous les clients seront payés dès que la situation financière le leur permettra.

Arrivée d’un concurrent direct en septembre

Pour ajouter une couche aux problèmes actuels, l’Air Algérie doit accueillir un nouveau concurrent sur son marché à partir du mois de septembre.

La compagnie espagnole Volotea a en effet annoncé la liaison de Marseille, Bordeaux, et Lyon vers 7 villes algériennes, toujours ce jeudi. Elle prévoit d’effectuer au moins 4 vols par semaine à partir du 16 septembre 2021.

Cette compagnie applique la politique des bas prix sur toutes leurs offres. Elle a déjà mis en vente plus de 200.000 sièges au total.

Volotea sera donc la troisième compagnie reliant l’Alger à la France, avec Air Algérie et Transavia France.

Malgré tous ces problèmes, la compagnie de vol algérienne pourrait reprendre ses services bientôt. Les autorités sont actuellement en train d’étudier l’ouverture des frontières, car l’absence de flux de voyageurs se ressent également à travers l’économie. Si cette décision est validée, toutes les personnes souhaitant rentrer en Algérie devront se préparer à une quarantaine obligatoire. C’est le seul moyen de protéger à la fois les voyageurs et le pays de la pandémie.

Auteur de l'article

A Nora

A Nora

Journaliste, responsable éditoriale, Nora s’intéresse de prêt à l’actualité algérienne.