Algérie - Business et entreprise

Hydrocarbures: Un chiffre d’affaires de 6.8 milliards de dollars pour Sonatrach

Hydrocarbures: Un chiffre d'affaires de 6.8 milliards de dollars pour Sonatrach
Melissa . C
Ecrit par Melissa . C

L’entreprise pétrolière et gazière algérienne Sonatrach a enregistré au cours des trois premiers mois de l’année en vigueur un chiffre d’affaires de près de 6.8 milliards de dollars, selon le Ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.

Un chiffre encourageant selon le ministre

Le ministre de l’Energie et des Mines a indiqué, hier 25 avril sur la Radio nationale algérienne, que le groupe public Sonatrach a atteint un chiffre d’affaires de 6.8 milliards de dollars en un trimestre.

En effet, le ministre a souligné que ce montant notable est relatif à la production de 46.7 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) avec plus de 24 millions de tonnes de cet or noir sont dédiées à l’export, tandis que le reste de la production est consacrée à la consommation locale.

Le ministre a fait savoir que par rapport au léger rebond enregistré durant le premier trimestre de l’année précédente, ce nouveau chiffre exhorte le groupe Sonatrach à poursuivre ses efforts dans le but de réaliser les différents objectifs fixés pour l’année 2021.

Le secteur du gaz en plein essor

Par ailleurs, M. Arkab a évoqué l’accroissement de la demande en gaz des pays étrangers. Cette augmentation est relative à la baisse vertigineuse des températures enregistrées au sud de l’Europe et au début des opérations de vaccination contre le covid-19.

D’autre part, le ministre a insisté sur l’importance d’octroyer plus d’intérêt à la consommation interne du gaz qui connaît un rebond conséquent ces dernières années, et pour ce faire le ministère s’appuie sur une multitude de programmes destinés à diversifier et rationaliser cette énergie fossile.

Concernant les zones d’ombres, le ministre Mohamed Arkab a fait savoir que plus de 25.653 maisons ont bénéficié d’un raccordement au réseau électrique et 11.623 autres foyers ont pu enfin profiter d’un accès au gaz. Il a assuré que le ministère met tout en œuvre afin d’accroître leur nombre.

Ainsi, le ministre compte sur la réception bientôt de 1753 zones reliées à l’électricité et 1655 régions reliées au gaz. Ces efforts sont destinés à diminuer le nombre de régions dépourvues de certaines commodités indispensables au bon fonctionnement de ces localités enclavées.

Apportant davantage d’informations au sujet de l’exploitation du gisement de Gara Djebilet situé à Tindouf, le dirigeant du département de l’Energie et des Mines a révélé que l’analyse préliminaire du projet entamée avec le consortium chinois sera achevée d’ici 3 mois, afin de procéder aux autres étapes de la réalisation.

Auteur de l'article

Melissa . C

Melissa . C

Fraîchement diplômée en sciences de la communication et des médias, c'est la voie de la rédaction web et du journalisme qu'a choisi Melissa pour sa carrière. Elle a opté pour la rédaction des articles d'actualité algérienne et internationale.