Immobilier en Algérie : les bons plans à connaître avant d’investir

5760
Immobilier, Maghreb immobilier, immobilier en Algérie
Immobilier, Maghreb immobilier, immobilier en Algérie

Depuis un certain temps, l’Algérie est devenu le nouvel Eldorado des placements dans la pierre. Ici, que vous ayez de grands revenus ou que vous soyez issus d’une famille modeste, les biens sont à votre portée. Il se négocie entre 600 et 2 000 euros le mètre carré. Même, les étrangers s’orientent de plus en plus vers l’Algérie pour investir dans l’immobilier, notamment les français. D’ailleurs, la valeur des biens immobiliers dépend effectivement de l’emplacement des villes. Cela se diffère aussi bien en Alger, la capitale qu’en Oran. Mais, chaque investisseur y trouve sa part.

Immobilier en Algérie : où acheter selon son budget ?

Comme dans n’importe quel pays dans le monde, le prix de l’immobilier en Algérie change en fonction de l’emplacement des villes. Il faut donc étudier toutes les propositions pour bien faire votre choix et pour bien fructifier son investissement. De nombreuses villes pourront offrir une aubaine pour les investisseurs.

En effet, Jijel est par exemple une alternative intéressante en matière de placement immobilier. Dans cette ville côtière de l’Algérie, le prix du mètre carré se négocie à 600 euros. Ce qui est le moins cher du marché. Ce qui pourrait probablement attirer les investisseurs à petit budget.

Par ailleurs, si vous avez envie de vous établir dans une grande ville, on vous conseille plutôt de chercher à Constantine. Bien que les tarifs sont assez exorbitants, à savoir 1 500 euros le mètre carré, elle attire les investisseurs étrangers, et notamment les français. Sur les 231,63 km2 que fait cette ville, vous n’aurez certainement pas de mal à trouver votre bonheur.

Puis, il y a également l’Alger, la capitale. Cette dernière reste la zone où la bulle immobilière est la plus tendue. Les biens se négocient à 2 000 euros le mètre carré. Mais il y a tout de même des propositions intéressantes. Sinon, il vous reste Annaba, qui est la quatrième ville la plus importante d’Algérie. Ici, les appartements et les maisons entières ainsi que les villas se négocient en moyenne à 1 000 euros le mètre carré. Ce qui vous laisse tout de même plus de perspective d’investissement.

Choisir des villes touristiques : pourquoi ?

Le prix n’est pas le seul détail à prendre en considération quand il s’agit de choisir la ville de votre prochaine acquisition immobilière en Algérie. Essayer de trouver une destination touristique et réputée est de mise. C’est d’autant plus le cas si vous êtes à la recherche d’une résidence secondaire que d’une maison pour y déménager.

Outre la capitale, qui séduit par sa culture et son authenticité, vous avez par exemple Oran et sa citadelle de perchée « le fort de Santa Cruz », la mosquée de Hassan Pacha, et bien d’autres encore. Ce sont en effet des sites touristiques qui attirent les visiteurs étrangers et qui vous permettront de mieux rentabiliser votre bien. En effet, la tendance est actuellement aux locations de maison et d’appartement de voyage. Et, l’Algérie n’en fait pas une exception.

Pourquoi l’investissement locatif en Algérie est-il un bon plan ?

En dépit de sa complexité, l’immobilier reste un secteur prometteur qui peut rapporter beaucoup d’argent, surtout lorsque le bien acquis est loué, qu’il s’agisse d’une location meublée ou non. Avec les nombreuses opportunités immobilières actuelles en Algérie, les investisseurs pourront espérer une meilleure rentabilité locative sur le moyen et long terme.

En plus de ce premier point positif, il y a aussi le coût de la plus value immobilière. Par exemple, on peut acheter un bien à un million, et dans 6 à 7 ans on pourra espérer un prix de revente jusqu’à 1,5 million. Certains experts de l’immobilier estiment même qu’acheter un logement dans la capitale algérienne est beaucoup plus avantageux qu’acquérir un bien à Paris en matière d’investissement locatif. En effet, si l’achat d’un F3 dans la région parisienne s’élève en moyenne à 400 000€, il faut débourser environ 17 millions de DA à Alger. Quant au remboursement de l’emprunt, il faut prévoir plus de 400 mensualités pour la première option contre seulement 280 mensualités pour la seconde.

Jusqu’ici, tous les éléments que nous avons recueillis démontrent bel et bien qu’investir dans l’immobilier locatif en Algérie reste un placement intéressant. Seulement, il convient d’analyser les options proposées tout en prenant en compte certains avantages tels que :

  • Les variations du marché immobilier
  • La loi en vigueur : taxe de 5% sur la prévalue
  • La réduction d’impôt
  • Les revenus locatifs : sur le moyen et long terme

Investir dans l’immobilier algérien : les différents types de biens disponibles

Au cours de ces 15 dernières années, le marché immobilier algérien a connu un véritable boom de prix, notamment dans les grandes villes du pays. Le logement neuf qui, autrefois, avait souffert d’une importante demande, en particulier les logements sociaux, retrouve aujourd’hui une certaine stabilité et commence à séduire de plus en plus d’investisseurs immobiliers. En effet, le secteur immobilier algérien propose plusieurs types de biens adaptés à tous les besoins :

  • Immobilier résidentiel : résidence principale, secondaire
  • Immobilier d’entreprise ou commercial
  • Bureaux
  • Entrepôts
  • Hôtels

Grâce à cette offre diversifiée, l’investissement immobilier en Algérie se présente comme l’un des meilleurs placements financiers en 2019. Encore faut-il savoir comment investir dans l’immobilier locatif et trouver le bon promoteur…

Comment réussir son investissement immobilier locatif en Algérie ?

Pour devenir propriétaire d’un bien immobilier en vue d’une location, il faut investir son temps et son argent. Sachant que même si l’on dispose d’un apport personnel, la souscription d’un prêt immobilier est parfois incontournable dans la réussite du projet. Outre la question de financement, voici les étapes qu’il faut prendre en compte avant d’investir dans l’immobilier locatif en Algérie :

  • Se renseigner sur le promoteur et le projet

Trouver un promoteur immobilier de confiance n’est pas toujours évident. Mieux vaut donc se renseigner au préalable sur le passé du vendeur : quels sont ses anciens projets, respecte-t-il ses délais, quels sont les avis de ses anciens clients, dispose-t-il qu’un registre de commerce, est-il agréé par le ministère de l’habitat… ?

Quant au projet, il doit avoir une immatriculation des administrations compétentes, car à défaut de ce numéro, il est considéré comme illégal. Mieux vaut donc solliciter l’APC de la ville concernée pour obtenir des informations supplémentaires sur le projet : titre foncier, architecture, livraison, etc.

  • S’informer sur l’environnement

En plus de la location, le bien que vous achetez constitue votre patrimoine. Il est donc important de vous renseigner sur son environnement : est-ce un logement à proximité des commodités (transports, commerces, hôpitaux, écoles, etc.), un environnement propre et calme… ? Peu importe votre choix, rien de plus rassurant que de vous rendre sur le lieu de construction pour avoir un aperçu global du projet.

  • Estimer son budget

Cette démarche permet avant tout de s’orienter vers des projets adaptés à ses moyens, sachant que les prix des logements varient selon les communes et villes où le projet est implanté. Cette estimation budgétaire doit inclure les frais de notaire qui s’ajouteront au prix de l’achat immobilier afin d’assurer la sécurité de l’investissement.

  • Financer son investissement

En matière d’investissement immobilier locatif, le problème de liquidité concerne de nombreux investisseurs. En effet, le financement d’un tel projet nécessite généralement la souscription d’un prêt auprès d’une banque. Avant de se lancer, il est conseillé de vérifier sa capacité d’emprunt et comparer les taux de crédit immobilier proposés sur le marché. Il est possible d’effectuer des simulations en ligne via des sites spécialisés pour trouver le meilleur taux d’intérêt.

  • Chercher un projet immobilier fiable

Pour cela, rien de plus simple que de consulter les offres sur Internet, sachant qu’un bon promoteur immobilier dispose de son propre site web pour promouvoir ses projets. Il suffit ensuite de comparer les projets proposés dans la ville souhaitée.

En cas de doute, mieux vaut faire appel à un expert immobilier pour trouver les meilleures offres immobilières en Algérie.

Nos autres articles à lire sur l’immobilier au Maghreb :