Inflation : Le prix du poulet flambe en Algérie – Voici la raison de cette augmentation

Triste nouvelle pour l’Algérie, on annonce que bientôt le prix du poulet augmentera et ce, d’une façon considérable pour ces prochains jours. Découvrez la principale raison de cette inflation.

Un prix hors norme depuis le mois du ramadan 2022

La flambée du prix de la viande de poulet a commencé depuis le ramadan de cette année 2022. En effet, le prix s’était fixé entre 400 à 600 dinars le kg dans plusieurs régions algériennes, notamment la capitale Alger, il y a deux mois de cela. L’oscillation des prix entre 270 à 300 dinars le kilo en seulement quelques jours n’a guère été appréciée par la population locale.

Face à cette situation, le gouvernement algérien a dû prendre une décision importante ce mois de mai : l’achat du poulet de chair chez les petits producteurs avicoles pour les remettre aux abattoirs publics régionaux.

Pourtant, l’action de l’Office Nationale n’a pas fait long feu. En ce mois de juillet, le prix de la viande blanche a une nouvelle fois doublé.

Aviculteurs en danger : une hausse de prix dans les produits agricoles

Savez-vous qu’actuellement, un kilo d’escalopes de poulet à l’Alger revenait à 3.65 € en moyenne ? Ce qui équivaut à 526.31 dinars le kilo ? Et ce n’est pas tout, le prix varie selon l’endroit !

Le prix minimum serait fixé à 1.5 € pour 230 dinars le kilo et au maximum 5.23 € pour 800 dinars le kilo. Eh oui, cela est dû aux nombreux poulaillers qui sont actuellement menacés de mort. Les professionnels en élevage et en aviculture expliquent qu’après avoir dépassé les 50 jours à la ferme, l’animal en question (le poulet) a plus de chance de mourir avant même d’arriver dans notre assiette.

➡️ A lire aussi :  Crise Algérie - Espagne : Une mesure Espagnole fortement déplorée par ses citoyens

Le jour idéal pour l’amener à l’abattoir serait entre les 40 à 45 premiers jours. De ce fait, les aviculteurs ne peuvent plus baisser le prix du poulet faute de perte.