Comment investir de l’étranger dans une SCPI française ?

268
investir dans une SCPI française pour se constituer un patrimoine
les SCPI françaises sont ouvertes aux investisseurs privés à condition de savoir s’y prendre

Vous résidez à l’étranger et vous souhaitez vous constituer un patrimoine en France. Bien que n’ayant pas votre domicile fiscal en France, vous pourrez comme les Français souscrire des parts de SCPI. Et même s’il existe des barrières de langues ou de fiscalités, les SCPI françaises sont ouvertes aux investisseurs privés à condition de savoir s’y prendre. Nous vous présentons quelques moyens par lesquels vous pourrez réussir votre investissement bien qu’étant étranger.

Les modalités d’acquisition d’une SCPI par des non-résidents

Il existe en tout 4 modes d’acquisition de parts en SCPI. Pour des SCPI à capital variable, vous devez soit vous-même, soit à travers un conseiller en investissement financier (CIF) adresser votre demande à la société de gestion. Cette dernière se chargera de vous trouver des parts léguées par un associé ou au besoin en créera de nouvelles pour vous.

Au cas où vous décidez d’investir en SCPI en tant qu’étranger à un capital fixe, vous pourrez acquérir des parts en étant à l’affût des augmentations de capital ou des changements sur le marché secondaire. Le dernier mode d’acquisition peut s’effectuer par échange des parts à travers un accord de volonté avec les associés. Et ceci suite à une entente libre sur le prix.

Les différents moyens d’investissement

  • Investir en cash : en tant qu’investisseur étranger vous pourrez, si vous avez de l’épargne disponible, souscrire une SCPI au comptant afin de trouver une solution de placement. Vous pourrez si vous menez à bien votre projet effectuer un investissement pile entre un placement immobilier et un placement financier. Investir au comptant vous assure la perception des loyers à intervalles réguliers et constitue un moyen parfait pour la constitution de votre patrimoine immobilier. Que vous soyez étrangers ou résidents français, les avantages et les contraintes d’un placement en SCPI sont les mêmes.
  • Investir en SCPI à crédit : l’autre alternative pour acquérir des parts en SCPI est de passer par un emprunt. Passer par un crédit immobilier vous permet entre autres de maximiser le rendement de votre épargne sur du long terme. Vous pourrez également profiter d’un effet levier dû à des taux actuellement faibles sur le marché et des parts de SCPI à 5 %. Ce moyen de placement en SCPI est propice pour les personnes disposant d’un revenu modeste. Maintenant à vous de vous orienter vers une méthode de financement : le crédit in fine ou le crédit amortissable.
  • Investir en SCPI en démembrement : il s’agit de la différenciation de l’usufruit et d’une propriété vide d’une part de SCPI en pleine propriété. Il permet de créer un lien entre deux investisseurs éventuels qui seront pour l’un usufruitier et pour l’autre nu-propriétaire. Ils ont cependant des intérêts différents, mais peuvent être complémentaires.
  • Investir en SCPI via un contrat d’assurance vie : le principal avantage surtout pour des investisseurs étrangers est qu’il permet de redynamiser le portefeuille. Il permet également de jouir de la rentabilité de l’immobilier commercial, cela en bénéficiant parallèlement de l’enveloppe fiscale de l’assurance vie.

Vous en savez désormais assez sur les différentes modalités d’acquisition d’une SCPI française en tant qu’étranger.