La BNA accorde un crédit 100 % Halal pour l’achat d’un véhicule professionnel ! Voici les conditions

La BNA accorde un crédit 100 % Halal pour l’achat d’un véhicule professionnel ! Voici les conditions

L’achat d’une voiture nécessite souvent la souscription d’un crédit. Cependant, la recherche d’un prêt conforme à la loi islamique n’est pas une tâche facile. C’est le filon que la Banque Nationale d’Algérie (BNA) a décidé d’exploiter. L’établissement a communiqué l’existence de son offre la semaine dernière en présence d’un représentant du Haut Conseil Islamique et des médias.

Une offre ciblant les entreprises et les commerçants

Une offre ciblant les entreprises et les commerçants

Après la crainte de l’inflation, l’économie mondiale redoute maintenant une récession. Cela implique des crédits qui seront de plus en plus chers, car le secteur bancaire est toujours exposé à la crise. Ce genre de produit financier n’est d’ailleurs pas autorisé par la loi islamique. Néanmoins, la BNA a lancé une offre de financement destinée aux businessmen, aux entrepreneurs et aux petits commerçants.

Ces derniers pourront acheter une voiture pour développer leur activité avec le crédit de la Banque Nationale. Le crédit en question est « 100 % halal » ou conforme à la charia islamique, ce qui le rend assez unique. En pratique, la BNA débourse l’argent pour l’acquisition du véhicule avant de la céder à son client sans que celui-ci ait à payer des intérêts.

Le Crédit Halal pour l’achat d’une auto fait partie de la formule Murabaha, dont une autre offre destinée au financement du Hadj en fait également partie.

Des conditions de prêts annoncées en mai 2022

Le 21 mai 2022, la Banque Nationale d’Algérie a annoncé la création du crédit halal avec en plus les différentes conditions pour y accéder. Pour cela, il faut avant tout être un citoyen résident en Algérie. Cela ne suffit pas, car le client doit avoir un revenu fixe d’au moins 40 000 DA par mois.

➡️ A lire aussi :  Impressionnante tempête sur les plages de Zemmouri

La voiture doit aussi être à l’état neuf, car la banque doit négocier avec le concessionnaire. Si vous êtes éligible à cette offre, vous avez jusqu’à cinq ans pour rembourser votre prêt. Le montant à restituer sera fractionné et vous n’aurez qu’à payer une petite somme par mois.

C’est une occasion idéale pour développer son activité dans un cycle économique où le crédit va se faire de plus en plus rare. Une expansion qui se fera en plus en respectant la loi islamique interdisant les crédits bancaires classiques.