La chanson Aïcha de Cheb Khaled a été composé par un célèbre artiste français

Cheb Khaled_la chanson Aïcha composée par Jean Jacques Goldman

Qui n’a jamais entendu la fameuse chanson Aïcha ? Ce tube chanté par Cheb Khaled ne dépérira probablement jamais. Savez-vous quelle histoire est le fil conducteur qui a mené à sa création ? Vous allez davantage l’apprécier en la connaissant.

Une rencontre qui a tout changé

Plantez-vous dans le décor, on est en 1994. Lors de l’émission télévisée Envoyé spécial, Jean-Jacques Goldman et Cheb Khaled se rencontrent. Cela fait longtemps que l’artiste Cheb Khaled souhaite que l’auteur-compositeur français, Jean-Jacques Goldman, lui écrive un titre. D’ailleurs quel chanteur n’en a pas déjà rêvé ?

Aïcha de Cheb Khaled_composé par Jean Jacques Goldman

Une fois que l’émission touche à sa fin, les deux artistes vont dîner dans un restaurant marocain. C’est durant ce moment convivial que Cheb Khaled fait part de sa requête à l’auteur-compositeur. Il lui dit qu’il souhaiterait une chanson d’amour. Et c’est exactement ce que lui écrit Jean-Jacques Goldman.

Aïcha, un véritable succès musical

Après quelques mois, les deux artistes se retrouvent dans la maison du chanteur algérien pour finaliser ensemble la chanson. Tout cela se fait, bien sûr, autour d’un bon plat : le couscous. C’était deux jours avant le mariage de Cheb Khaled, que Jean-Jacques Goldman lui ramène la chanson « Aïcha » .

Lors de sa sortie, elle se met rapidement en tête du classement des ventes. À travers le monde, on compte près d’un million d’exemplaires vendus. D’ailleurs le titre remporte même le trophée de la chanson de l’année lors de l’événement : Victoires de la Musique. Jean-Jacques Goldman et Cheb Khaled l’interpréteront ensemble sur la scène. Tout ceci se passa en 1997.

➡️ A lire aussi :  Classement des meilleures compagnies aériennes en 2022 – Air Algérie rentre-elle dans le classement ?

Néanmoins le titre original, en français donc, n’est pas sorti. C’est dans l’album Sahra du chanteur algérien qu’il parut la première fois en août 1996. Il y a intégré une version bilingue française et arabe. Soulignons que la version arabe, a été ajoutée par Khaled, lui-même.