La réouverture des écoles pour ce dimanche est annulé !

La suspension des cours se poursuit en Algérie

Alors que certains parents espéraient un retour en classe bientôt, l’État a décidé de prolonger la suspension des cours et la fermeture des établissements scolaires en Algérie. Une mesure applicable depuis quelques jours déjà.

Les écoles resteront fermées

L’Algérie fait actuellement face à une augmentation massive de la pandémie du Covid-19, notamment avec le variant Omicron. Le gouvernement a donc pris la décision de garder la fermeture des écoles.

L’annonce a été effectuée le jeudi 27 janvier par les différents services du Premier ministre avec un communiqué qui cite une décision prise par le Président de la République après que ce dernier ait consulté le comité scientifique qui se charge du suivi de l’évolution de la pandémie.

En effet, en raison de la persistance de la quatrième vague de crise sanitaire que vit actuellement le pays, l’État a décidé de garder fermées les écoles durant 7 jours de plus, et ce, à compter du 30 janvier au samedi 5 février.

Notamment, c’est ce qu’a indiqué la source dans sa déclaration. Cette décision concerne les trois cycles de l’éducation nationale (primaires, CEM et lycée).

L’État insiste sur la vaccination

En outre, cette mesure s’explique par la flambée des cas de contaminations dans le pays. En effet, ils ont atteint un record historique de 2522 nouveaux cas en seulement 24 heures le mardi 25 janvier dernier.

Le jeudi, ils ont tout de même connu un léger recul, mais restent au-dessus du banc des 2000 contaminations en 24 heures.

Face à cette situation, le gouvernement a tenu de rappeler l’urgence de la vaccination qui demeure, selon les professionnels, la seule solution pour combattre la propagation du Covid-19, surtout avec le variant Omicron qui se répand très rapidement.

Vaccin en Algérie

L’État réitère alors l’intensification et la généralisation des opérations de vaccination, en particulier, dans le domaine de l’éducation.

Selon le dernier bilan du ministre de la Santé, 30 % de la population algérienne est vaccinée. Ce qui correspond à un chiffre de 13 millions de personnes.