Le Pr Djenouhat confiant malgré le récent pic des contaminations du COVID-19 en Algérie !

L’Algérie proche de l’immunité collective face au COVID ? Le Pr Djenouhat répond.

Le professeur avance ses analyses

Algérie figure actuellement parmi les pays les plus touchés par le Coronavirus en ce début 2022. Pas plus tard que mardi, les personnes positives au test ont dépassé les seuils des 2500. Bien que cette situation devienne critique, le Pr Djenouhat reste « optimiste » quant à ce qui va s’en suivre.

Une 4ème vague ravageur pour l’Algérie

L’Algérie continue son combat contre le COVID-19. Depuis le 25 janvier, les cas positifs ont explosé. Les hôpitaux en souffrent. Néanmoins, le nombre des décès se limite aujourd’hui au seuil des 10 par jour.

Devant ce fléau, les spécialistes ne perdent pas espoir et verraient même le bout du tunnel pour l’Algérie. Pour preuve, le professeur Djenouhat s’attendrait à une « période calme » dans les jours à venir, mais pas seulement !

Algérie bientôt sortie d’affaire ?

Le président de la société algérienne d’immunologie reste confiant malgré la situation actuelle. Selon lui, « Le covid-19 pourrait se transformer dans quelques mois en un virus saisonnier. Il convient de souligner que nous avons atteint le point de coexistence avec ce virus ».

D’après le professeur, le variant Omicron est beaucoup moins menaçant que les autres variétés. Contrairement à ces dernières qui détruisent les cellules des poumons, il agit autrement.

Il a déclaré, en effet, qu’« Omicron se concentre uniquement sur les cellules nasales plutôt que dans le fond les bronches ».

Il a donc fini ses notes en disant que «  C’est encourageant, mais il faut tout de même avoir plus de patience et de plus en plus d’engagements dans les mesures de prévention et le port de masque aussi bien pour les adultes que pour les enfants ».