Algérie - Voyage et tourisme

L’Algérie suspend les autorisations d’entrée depuis la France

L'Algérie suspend les autorisations d'entrée depuis la France
A Nora
Ecrit par A Nora

Les autorisations spéciales pour entrer en Algérie depuis l’Hexagone sont suspendues. L’ambassade du pays en France a saisi l’occasion pour indiquer que le gel des vols de rapatriement reste en place. Seules quelques exceptions dérogent à la mesure. Cette décision fait partie des préventions contre la propagation du Coronavirus.

Les autorisations d’entrée en Algérie demeurent suspendues

Mardi 6 avril 2021, l’ambassade de l’Algérie en France porte à la connaissance des ressortissants dans l’Hexagone que les autorisations de rentrer au pays sont suspendues. La représentation diplomatique basée à Paris a choisi de rendre publique cette information à travers un communiqué posté sur son site officiel. Cette mesure concerne les transporteurs aériens. Il leur faut un document émanant du service consulaire pour atterrir sur le territoire national. Désormais, les compagnies étrangères reliant les deux pays vont devoir s’armer de patience. C’est également le cas pour Air Algérie dont les lignes régulières ont été suspendues à cause de la pandémie du Covid19.

Pas de vol de rapatriement jusqu’à nouvel ordre

Le sursoit des autorisations d’entrée doit être maintenu pendant une durée indéterminée. L’ambassade d’Algérie a tenu à rassurer les compatriotes qu’il ne manquera pas de les informer si d’autres mesures sont prises. En effet, les décisions émanent de l’exécutif algérien qui va se prononcer sur le retour des vols le moment venu. Pour l’heure, les rapatriements sont interdits. Le gel fait une dérogation à quelques cas exceptionnels. Seuls les passagers accompagnant la dépouille mortelle d’un proche peuvent faire partie de l’ultime voyage de la défunte personne. Les malades en fin de traitement pourront également rentrer au bercail. Ils pourront avoir des membres de la famille à leur chevet. Ce sont obligatoirement des parents, enfants ou bien frères/sœurs du convalescent.

La même mesure de suspension pour la Turquie

L’ambassade d’Algérie en Turquie a dernièrement reçu les ordres similaires du ministère de tutelle concernant les autorisations d’entrée. En effet, les services consulaires de deux pays ont été guidés à travers une correspondance diplomatique faisant référence aux instructions du gouvernement. La suspension demeure maintenue à l’exception des dépouilles mortelles et des malades en fin de traitement. Il faudra présenter une décision médicale justifiant l’évacuation sanitaire. Dans les deux cas, les proches pourront profiter du voyage. Cette dérogation permet de faire venir jusqu’à 4 personnes d’une même famille dans un seul vol. Le transport devrait être assuré via l’appareil d’une compagnie aérienne étrangère.

Auteur de l'article

A Nora

A Nora

Journaliste, responsable éditoriale, Nora s’intéresse de prêt à l’actualité algérienne.