L’Algérienne diplômée de la prestigieuse université de Harvard attire tous les regards ! (Photos)

L'Algérienne diplômée de la prestigieuse université de Harvard attire tous les regards

Dernièrement, la toile est envahie par Ikram Ais, une jeune femme d’origine algérienne fraîchement diplômée de l’Université américaine, Harvard. Fierté de ses parents et de l’Algérie tout entière, Ikram Ais a su prouver qu’il est possible de réussir et de briller, même éloigné de notre pays natal. Dernièrement, les Algériens installés à l’étranger font l’objet de racisme, et sont impliqués dans des fraudes et des affaires clandestines. Mais Ikram Ais a démontré que ce n’est qu’une minorité représentative, et qu’il y a toujours des jeunes voulant faire de leur mieux pour atteindre leurs objectifs et porter haut le flambeau de l’Algérie.

Ikram Ais : Une fierté de toute une nation

De nombreux jeunes arrivent jusqu’au bout de leurs rêves, et parviennent ainsi à réussir sans tourner le dos à leurs pays d’origine. Ce fut le cas de Ikram Ais qui, durant la remise de diplôme, a été accompagné par sa mère habillée en caftan et son père en costume. Cela a prouvé que malgré le fait qu’ils sont loin leur pays (l’Algérie), ils ne nient point leur origine, et en sont fiers. Sans surprise, leur photo ont, par la suite, fait le tour d’Internet, et de nombreux Algériens ont tenu à féliciter la jeune diplômée ainsi que ses parents.

Ikram Ais : Une fierté de toute une nation

Le parcours inspirant d’Ikram Ais

Initialement, Ikram Ais a voulu devenir juge au conseil constitutionnel Algérien. Dans ce dessein, elle intègre l’Université d’Oran 2 pour faire des études en Droit. Elle tente par la suite d’obtenir une place au programme des Leaders de Demain de MEPI pour être formée à devenir un dirigeant ou leader compétent et qualifié. Entre autres, Ikram Ais a également eu l’opportunité de travailler comme maître de conférences en Droit auprès de la Faculté de l’Economie de l’Université d’Oran 2.

➡️ A lire aussi :  Quel est le montant de l’allocation chômage en Algérie ?

Ensuite, Ikram a eu l’occasion de s’exercer dans l’enseignement avant de partir aux Etats Unis. Elle a effectivement enseigné l’anglais auprès du British Language Center (BLC).

Le parcours inspirant d’Ikram Ais

Cette jeune femme d’origine algérienne a également travaillé en tant qu’instructrice en droit de l’Homme, et a été élue au programme d’Amnesty International Algérie. Cette opportunité lui a permis d’obtenir des expériences en travaillant avec des ONG ou des Associations en Europe et en Afrique.

Grâce à ses nombreuses expériences dans le domaine des droits humains, elle a pu intégrer l’Université Harvard aux Etats Unis, et y terminer son cursus en tant que défenseurs des droits de l’Homme.

🏞️​ Les 10 plus beaux endroi...
🏞️​ Les 10 plus beaux endroits à visiter en Kabylie ⵣ ⛰️