Le baril de pétrole vers les 100 $ ?

C’est ce que prédit Goldman Sachs

Pétrole

Récemment, le prix du baril du pétrole a connu une croissance colossale. Une progression qui  continue son cours depuis vendredi. Quelle serait réellement la cause de cette inflation de l’or noir ?

Hausse du prix du baril de pétrole pour diverses raisons

L’augmentation du prix du baril de pétrole est rattachée non seulement aux tensions géopolitiques en Ukraine, mais aussi à la baisse du billet vert. Les experts affirment également que cet évènement serait la conséquence du déséquilibre au niveau du marché.

En effet, la demande s’avère beaucoup plus élevée par rapport aux stocks. Après avoir dépassé la limite des 90 dollars jeudi soir, ce vendredi vers 8 h 15 le coût du baril destiné pour la livraison en mars a subi une hausse d’environ 0,53 % soit dans les alentours de 90,76 dollars.

Le froid glacial aux États-Unis y est pour quelque chose. En mémoire, le coup du Baril du Brent s’est élancé à 17,11 % en début de l’année courante avec une croissance annuelle de 60 %. Actuellement, le pourcentage de progression de ce produit se situe à 0,3 % soit 91,37 dollars.

Cette année, la valeur du baril de pétrole touchera les 100 dollars, selon Goldman Sachs. Pour cause ? Le rude hiver aux USA et la crise entre le Moyen-Orient et l’Europe, mais pas seulement.

Pétrole

Devise européenne boostée

De nombreuses enquêtes affirment que les opérateurs allemands (Hambourg, Anvers et Amsterdam) sont victimes de piratage de plusieurs terminaux pétroliers. Compte tenu de la fragilité de la situation du dollar américain, la monnaie européenne reprend les poils de la bête.

En effet, la modification du pourcentage directeur de la banque européenne a boosté la devise européenne. Pour preuve, cette dernière est actuellement équivalente à 1,145 6 dollars contre 1,143 4 la veille.

➡️ A lire aussi :  Indice de développement Humain : la place de l’Algérie dans le monde veut dire beaucoup !