Le gouvernement marocain réagit suite à la vidéo du Roi Mohamed VI « ivre » à Paris

Le gouvernement marocain réagit suite à la vidéo du Roi Mohamed VI ivre à Paris

Lors de son passage à Paris à la fin du mois d’août, Mohammed VI le roi du Maroc a été filmé ivre par un automobiliste dans la rue. Il était avec ses gardes du corps qui étaient habillés en civil. Le gouvernement marocain a tenu à s’exprimer face à la polémique.

Une vidéo du roi Mohamed VI qui est vite devenue virale

Sur la vidéo, on voit le roi Mohamed VI qui se tient difficilement debout, avec un verre à la main, entouré de ses gardes du corps. Ce dernier se déplace souvent entre le Maroc et Paris. Il a plusieurs résidences dans la capitale de la France.

La vidéo a suscité de vives réactions, en particulier au Maroc, car la vente et la consommation des boissons alcoolisées y sont interdites pour les musulmans.

Sur les réseaux sociaux, il a été très critiqué. Selon les internautes, son comportement était indigne d’un roi, c’est le commandeur des croyants que l’on voyait ivre à Paris.

Beaucoup, n’ont pas approuvé son attitude et ont dénoncé le mauvais exemple que le roi du Maroc a montré au monde entier.

Le gouvernement marocain essaie de défendre son souverain

Le porte-parole du roi a fait des déclarations quelque peu étonnantes concernant la vidéo qui a causé le scandale. Auparavant, certaines personnes avaient affirmé qu’il ne s’agissait pas du roi, mais d’une personne qui lui ressemblait.

➡️ A lire aussi :  Insolite : un Algérien dépose une demande de circuler sur la voie publique en âne

le porte-parole défend le Roi Mohammed VI

Cependant, le porte-parole a bel et bien assuré qu’il s’agissait du roi en personne, mais que la vidéo était mal interprétée. Selon lui, le roi n’était pas ivre. Il était juste en train de faire une balade à Paris et en essayant de saluer les gens, il a presque trébuché.

Ce sont ses gardes du corps qui l’auraient rattrapé à ce moment. Si les gens ont pensé qu’il avait un verre de vin à la main, selon le porte-parole, ce n’était en fait qu’une bouteille d’eau.