Le grand rabbin de France ne fera finalement pas partie de la délégation du président Macron – Pour quelle raison ?

Le grand rabbin de France ne fera finalement pas partie de la délégation

Coup de théâtre ou drôle de coïncidence, Haïm Korsia n’accompagnera pas Emmanuel Macron pour sa visite officielle en Algérie.

Nous vous annoncions les jours précédents, la visite polémique présidentielle du chef d’État français, programmée du 25 au 27 août. En effet, ce dernier, sous invitation de Abdelmadjid Tebboune, entame un séjour de trois jours en terre algérienne.

L’annonce de la venue d’Emmanuel Macron avait suscité un tollé de protestations de la part de la communauté algérienne, à cause de la présence du Rabbin de France dans la liste de la délégation gouvernementale.

Haïm Korsia n’accompagnera pas Emmanuel Macron pour sa visite officielle en Algérie

Ce dernier devait accompagner Macron à Alger, mais surtout à Oran où ils visiteront des lieux symboliques religieux très forts.

Quelques heures avant le début dudit voyage, voilà qu’on annonce l’absence de Haïm Korsia dans la liste finale de la délégation.

La raison avancée par l’Elysée et le principal concerné ne convainc pas tout le monde. L’absence du Rabbin serait due à une raison sanitaire. Haïm Korsia est testé positif au Covid-19, une condition qui l’écarte directement de l’effectif présidentiel.

Effectivement, dans le contexte actuel, il est d’usage que les membres des délégations passent un test covid afin de garantir la sécurité des chefs d’État.

Toutefois, ce résultat positif de Korsia soulève quelques interrogations. Quand on constate l’énorme colère que l’annonce de sa venue a engendré, les gens se demandent si ce n’est pas un argument pour l’écarter de l’effectif. Sachant que pour sa venue, la sécurité autour de l’entourage du président était montée d’un cran.

➡️ A lire aussi :  Découvrez ce navire de guerre américain qui a accosté à Jijel (Images)

Haïm Korsia est évidemment déçu de ne pas pouvoir faire le déplacement, lui qui espérait “un retour aux sources ».