Le marcheur Mehdi qui parcourt Paris-Alger à pied atteindra bientôt sa destination finale ?

Le marcheur Medhi qui parcourt Paris Alger atteindra bientôt sa destination finale ?

Mehdi s’est lancé comme défi de finir à pied les 4.000 km qui séparent Melun-France et la capitale de son pays d’origine. Le jeune algérien de 26 ans amasse plusieurs fans. Son compte Instagram debbraahworld est suivi par plus de 600.000 abonnés et sur TikTok par 900.000 personnes.

Rien d’étonnant car ce parcours qui fait traverser cinq pays est digne d’une épopée. « Je peux te faire un câlin ? … Et merci pour ce que tu fais. Franchement, c’est un message d’espoir, de courage et tout ce que tu fais, c’est vraiment magnifique » lui a dit une fan qui était venue le chercher.

Pourquoi ce challenge ?

Le marcheur Medhi qui parcourt Paris Alger atteindra bientôt sa destination finale ?

Certes, ce n’est pas le premier challenge auquel Paris-Alger (surnom que ses fans lui ont donné) s’est livré. A 19 ans, Mehdi a déjà fait Paris-Marseille en dix-sept jours. Il a également fait Paris-San Sébastien, Paris-Venise et Paris-Copenhague. Mais cette fois-ci, la marche a une valeur sentimentale importante pour le jeune homme.

Après avoir pu mettre de côté quelques ressources, il a quitté son travail pour faire cet exploit « en hommage à son père ». Dans une certaine mesure, la marche sera un moyen pour lui de se vider de ses chagrins.

Une simple marche qui a prouvé que l’humanité règne encore

Medhi n’est pas le seul qui s’est livré à une marche de plusieurs kilomètres. Beaucoup d’autres l’ont précédé. Mais, le cas particulier du jouvenceau a démontré que la bonté de l’être humain régit encore ce monde. Dans les vidéos qu’il lance en direct sur ses pages, des gens viennent lui apporter de l’eau et des vivres. Les t-shirts qu’il a réservés pour recueillir les dédicaces de ceux qui l’hébergeront étaient déjà presque pleins alors qu’il n’était pas encore à Besançon.

➡️ A lire aussi :  Augmentation des retraites en Algérie : voici les documents obligatoires pour le renouvellement des pensions de retraite

« Il y a beaucoup de solidarité, les gens sont très bienveillants avec lui. Ça fait plaisir à voir car maintenant, on vit dans un monde où il n’y a plus trop ça », a affirmé Kilian, un garçon qui a décidé de l’accoster un moment. Il ne reste plus que quelques jours pour arriver jusqu’au portail de son grand-père, en Alger. Actuellement, Medhi est déjà à Jijel.