Le Maroc gagne des points dans la liste des libertés économiques

133
Economie, Contexte économique au Maghreb, liberté économique au Maroc
Economie, Contexte économique au Maghreb, liberté économique au Maroc

Le Maroc gagne les félicitations du jury. En effet, après une nouvelle analyse du marché, le pays aurait fait des efforts concernant la liberté économique sur place. Il se trouve désormais à la 115e place sur 162. Ce qui représente déjà un énorme développement pour le pays.

Bilan : Une grande évolution par rapport à 2016

Il est ici question d’une évolution de 5 points en 2017. Ce qui est déjà un grand pas en avant si l’on compare à celle de l’année précédente, en 2016. Et cette année encore, le Maroc a obtenu 6,37 points. En laissant derrière lui la Tunisie, l’Égypte, et l’Algérie mais également le Venezuela qui, cette année 2018, occupera le dernier rang du classement.

C’est d’autant plus une situation étonnante vue le contexte économique au Maroc. En effet, depuis 3 ans déjà, le pays est plongé dans une crise économique et politique sans précédente. Elle est pourtant encore devancée par Hong Kong qui garde la première place du classement et Singapore qui se positionne au second rang. La meilleure note entre les 163 pays étudiés est de 8,97 points sur 10. Singapour récolte la bonne moyenne de 8,84 points contre 8,49 points pour la Nouvelle-Zélande.  La Suisse obtient seulement 8,39 points ce qui lui a valu la troisième place. En quatrième place, on a l’Irlande avec 8,07 points. Et les États-Unis se trouvent à la cinquième position avec 8,03 points. Le canada ferme la liste des tops 10 de ce classement avec une moyenne de 7,98 points.

A propos du classement

Il faut bien dire que ce classement ne s’est pas fait au hasard. Cette étude, est le fruit de plusieurs mois d’analyses du marché. Dans cette analyse, 5 critères différents ont été notamment utilisée, à savoir :

  • La taille du gouvernement
  • La structure juridique et la protection de la propriété privée
  • L’accès à une monnaie stable,
  • La liberté des échanges internationaux
  • La remise aux normes du secteur du crédit, du travail et des entreprises.

À ces points, le Maroc a récolté respectivement les notes de :

  • 5,93 points
  • 5,4points
  • 7,22points
  • 6,93 points
  • 6,35 points

Il s’agit là de notations sur 10 points. De façon générale, il faut dire que le Maroc récolte la moyenne, voire plus dans chaque domaine. Ceci est en quelques sortes une preuve que les dirigeants ont cette bonne volonté d’améliorer la situation sur place, dans tout secteur d’activité. On ne souhaite qu’une chose, que les autorités en action poursuivent cette route au cours des années à venir.

Les analystes ont de l’espoir. En 2015 déjà, on avait enregistré une évolution de 2 points. Le Maroc était passé de la 159e position à la 120e devançant toujours l’Algérie et l’Égypte. Elle avait récolté à l’époque 6,29 points sur 10 sur les mêmes critères avec des notes respectives de :

  • 5,7 points
  • 5,6 points
  • 7,3 points
  • 6,8 points
  • Et 6,1 points
REVUE GLOBALE
Note
SHARE